Koenigsegg : un partenariat avec NEVS (ex-Saab)

Koenigsegg et NEVS : un partenariat pour développer des véhicules électrifiés

Koenigsegg annonce un partenariat avec NEVS, le constructeur né des cendres de Saab.

Le petit constructeur suédois de supercars Koenigsegg s'associe avec NEVS (National Electric Vehicle Sweden), constructeur à financement chinois basé en Suède ayant racheté en 2012 Saab qui avait cessé ses activités suite à une faillite. Propriété de l'homme d'affaires chinois Kai Johan Jiang, NEVS avait entrepris en 2017 la production pour la Chine d'une Saab 9-3 électrique et rebadgée. 51% de la firme viennent d'être acquis par le groupe chinois Evergrande qui a abandonné ses investissements dans Faraday Future. Notons que Koenigsegg et NEVS collaboraient déjà sur certains projets auparavant.

Maintenant que les protagonistes sont présentés, entrons dans le détail de cette nouvelle alliance. NEVS vient de prendre une participation minoritaire de 20% dans le capital de Koenigsegg pour 150 millions d'euros. Parallèlement à cela, les deux constructeurs créent une coentreprise détenue à 65% par NEVS. Ce dernier fournit l'essentiel du capital tandis que Koenigsegg contribue à hauteur de 35% avec principalement des technologies, des brevets et du design.

Des véhicules inédits

NEVS peut ainsi bénéficier du savoir-faire de Koenigsegg, qui a accès aux capacités industrielles de son partenaire. Les deux entreprises annoncent travailler au développement parallèle de véhicules destinés à des segments desquels ils sont absents, avec une orientation claire vers la mobilité électrifiée. Les segments en question n'ont pas été précisés.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez