24H du Mans - Une équipe pour le projet hydrogène

24H du Mans - Le prototype électrique hydrogène LMPH2G va être aligné en course

GreenGT et l'ACO ont créé H24Racing, une équipe en charge d'aligner la LMPH2G, un prototype électrique-hydrogène, en course.

L'an dernier, la LMPH2G, un prototype électrique-hydrogène créé par Green GT et l'Automobile Club de l'Ouest, organisateur des 24 Heures du Mans, a fait ses débuts en piste, dans le cadre du programme MissionH24. Le but du programme est d'engager ce prototype aux 24 Heures du Mans le plus possible, pour préparer la création de la catégorie hydrogène, prévue pour 2024. Audi serait intéressé par cette catégorie.

Pour mener à bien le projet, Green GT et l'ACO ont créé H24Racing, une équipe qui sera en charge de l'engagement de la LMPH2G en course. L'objectif est de disputer une première course durant l'année 2019, après une nouvelle phase de développement.

H24Racing, dont le directeur général sera Jean-Michel Bouresche, a l'intention de participer à des courses dans le WEC et en ELMS, et pas seulement dans le garage N°56 des 24 Heures du Mans, dédié aux projets innovants. Le prototype sera ainsi confronté à des distances moyennes ou longues.

« La création d'une équipe de course s'accompagne toujours d'excitation, d'enthousiasme, de curiosité et de promesses, » déclare Pierre Fillon, le Président de l'ACO. « Aujourd'hui, avec l'arrivée de H24Racing dans le monde du sport automobile, je ne peux cacher une certaine satisfaction. Cette équipe, cette écurie qui va s'engager dans la compétition, concrétise le travail d'une entité, GreenGT, qui a acquis depuis des années un savoir-faire indéniable dans la recherche, le développement, et l'implémentation dans l'univers de la mobilité de systèmes de propulsion électrique- hydrogène de haute puissance. »

« En septembre dernier, l'Automobile Club de l'Ouest a lancé MissionH24 avec GreenGT, dans le but de promouvoir l'hydrogène et les solutions performantes totalement décarbonées qu'il offre, à travers l'organisation d'événements ou de prises de paroles. Il s'agit de rendre accessibles au plus grand nombre les avancées s'appliquant à cette énergie. C'est le but de l'ACO et de ses épreuves. »

« Avec H24Racing, fruit d'une vision commune et d'une collaboration participative entre l'ACO et GreenGT, cette promotion prend désormais une dimension sportive, une démonstration on ne peut plus concrète. Cette technologie va se battre, affronter d'autres types d'énergies, de carburants, en piste. Voilà pourquoi je ne peux cacher ma satisfaction aujourd'hui car en 2024, les 24 Heures du Mans accueilleront une catégorie dédiée à l'hydrogène. Mais attention, cette satisfaction du jour ne s'avère en rien limitante, au contraire, elle marque le début d'un formidable défi, elle lance demain. Tout commence aujourd'hui avec et pour H24Racing ! »

L'hydrogène va avoir un terrain pour s'exprimer

GreenGT est à l'origine du projet de la LMPH2G. Christophe Ricard, le patron de la structure franco-suisse, est ravi de voir l'avenir de ce prototype se concrétiser avec un programme de course.

« En tant que Président de GreenGT, il m'a été donné de définir avant toute chose la mission de notre entreprise d'ingénierie, qui est d'offrir à ses clients des solutions électrique-hydrogène de forte puissance, représentant une alternative aux motorisations actuelles, » précise Ricard.

« Plus récemment, et devant l'engouement des acteurs de la mobilité pour l'hydrogène, nous avons compris que nous devions affiner notre concept de "forte puissance" par celui de "densité de puissance", étant entendu qu'il ne s'agit pas seulement de définir une quantité minimale de Kw par unité motorisée, mais bien d'optimiser au maximum le rapport entre le poids, l'encombrement et la puissance. »

« Quel meilleur révélateur dans ces conditions que la course automobile où cette démarche peut s'exprimer totalement. C'est la raison pour laquelle GreenGT en partenariat avec l'ACO a choisi de s'investir dans ce nouveau défi qui allie non seulement l'endurance à la performance durable, mais également la technologie à l'émotion. »

« Je tiens particulièrement à remercier ici l'ACO en la personne de Pierre Fillon, son Président, qui depuis les balbutiements de GreenGT a toujours cru dans nos capacités à relever le formidable défi qui est le nôtre, et de nous offrir aujourd'hui un terrain d'expression inégalable. »

Photo : CG / Alcyon Média Groupe

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez