F1 - Verstappen boucle ses TIG

F1 - Max Verstappen boucle ses TIG avec des commissaires de course

Max Verstappen a complété sa deuxième journée de travaux d'intérêt généraux, en participant au Programme International des Commissaires de la FIA.

Max Verstappen a bouclé sa deuxième journée de travaux d'intérêt général. Le Néerlandais a participé au Programme International des Commissaires de la FIA, une réunion annuelle qui s'est tenue à Genève. 

Verstappen a été invité à se prononcer sur des études de cas, en se mettant dans la peau d'un commissaire, qui doit analyser un incident, délibérer avec ses pairs puis choisir la pénalité appropriée, selon ce qui est prévu dans les règlements.

La première journée de TIG de Verstappen s'est déroulée en janvier. Il a passé la journée avec les commissaires de l'E-Prix de Marrakech en Formule E.

Verstappen juge l'événement positif

Max Verstappen, parfois virulent dans ces remarques vis à vis des commissaires de course, juge ses travaux d'intérêt général utiles. Il a pu découvrir le travail des commissaires et la difficulté de prendre une décision appropriée face à un incident.

« Nous faisons notre travail en piste, nous essayons de faire de notre mieux en course, et il est évident que les commissaires font leur travail pour essayer de trouver la meilleure façon d’aboutir à une décision juste, » a déclaré le Néerlandais au terme de la journée.

« C’était une bonne leçon pour moi et j’ai beaucoup appris, que ce soit lors de ma journée à Marrakech, que j’ai vraiment appréciée et qui m’a permis de bien comprendre les commissaires, et maintenant ici, je pense que c’est également bien d’avoir participé à cet événement. »

Durant cette réunion de trois jours, qui a duré de vendredi à dimanche, les commissaires ont d'abord discuté des différents outils pour prendre les décisions, avec des interventions du Département Gouvernance, Intégrité et Affaires Règlementsaires de la FIA, du Département Sécurité de la FIA et de plusieurs Départements Sportifs de la FIA. Les deux derniers jours ont été consacrés à l'analyse d'incidents survenus dans les 12 derniers mois. Des représentants des médias ont également pu exprimer leurs requêtes pour que les décisions soient plus facilement compréhensibles pour les observateurs.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez