F1 - Toro Rosso a revu ses méthodes de conception

F1 - Toro Rosso a modifié son travail sur l'aérodynamique

Toro Rosso a changé ses méthodes de travail sur l'aérodynamique cette année. L'équipe utilise aussi plus de pièces fournies par Red Bull.

Toro Rosso adopte une nouvelle philosophie aérodynamique. L'équipe a modifié ses méthodes de travail pour le développement de la Toro Rosso STR14, dévoilée ce lundi. Cela a entraîné un retard dans le développement, qui a maintenant été comblé.

« Plusieurs changements ont été mis en place autour du développement de la voiture 2019, dont l'approche du développement aérodynamique de la voiture, » explique Jody Egginton, le directeur technique adjoint de Toro Rosso. « Cette idée était étudiée depuis longtemps et même s'il n'y a jamais de moment parfait pour un tel changement, ce que nous avons appris en 2018 nous a poussés à introduire ces changements maintenant. »

« Malgré un temps limité pour mettre en place ces changements, et malgré une charge de travail dans un premier temps renforcée en raison de ces changements, le rythme de développement pour la voiture de 2019 est bon maintenant. »

« Concernant les objectifs pour le développement, nous avons développé plusieurs outils de mesure pour tracer et évaluer des éléments spécifiques de la performance aérodynamique de la voiture. Au final, nous nous concentrons surtout sur le rythme auquel nous pouvons développer des nouveautés et les avoir sur la voiture. Il est également important que les nouveautés apportent des bénéfices dans les bons domaines et que la corrélation (avec les simulations) soit bonne). »

Toro Rosso utilise plus de pièces de Red Bull

Le développement de la STR14 a été effectué main dans la main avec Red Bull. A partir de cette année, les deux équipes ont à nouveau le même motoriste, Honda, ce qui permet une plus grande synergie technique. Toro Rosso a pu allouer une partie de ses ressources à l'amélioration de plusieurs pièces.

« Rien n'a changé dans le processus de conception de la voiture, nous avons juste moins de variables sur lesquelles jouer, » précise Eddols. « Mais avec des ressources dont le montant est fixé, cela peut nous offrir la possibilité de nous concentrer plus sur d'autres domaines du concept de la voiture, qui peuvent apporter des performances. »

« Dans notre cas, cela nous a permis de mieux nous concentrer sur la structure du châssis, sur les concepts des écopes de freins et de la suspension avant, et sur l'intégration des systèmes de carburant et de refroidissement dans le châssis. Cela s'est traduit dans des bénéfices au niveau du packaging et de la réduction des masses, et cela signifie que l'équipe a un plus gros potentiel de développement aérodynamique. »

Un grand nombre de pièces restent développées par Toro Rosso : « Comme l'impose le règlement, le concept du châssis est totalement conçu par Toro Rosso, tout comme la suspension avant et tous les aspects liés aux systèmes de refroidissement, l'installation du groupe propulseur et la colonne de direction. La "partie arrière" est fourni par Red Bull Technology et pour Toro Rosso, le changement principal est que nous avons un ensemble avec la boîte de vitesses et la suspension arrière, même si de nombreux composants internes de la boîte de vitesses sont similaires à ceux que nous avions par le passé. »

Red Bull et Toro Rosso auront exactement le même moteur. Pour les autres pièces, Toro Rosso se base sur la Red Bull de l'an dernier. Jusqu'en 2010, Toro Rosso pouvait utiliser une monoplace très proche de celle de Red Bull mais le règlement a changé et l'équipe doit désormais concevoir son propre châssis. Cela a fait passer son effectif d'une centaine de personnes à environ 400 personnes aujourd'hui.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez