F1 - Toro Rosso est sûre que Honda va progresser

F1 - Toro Rosso pense que Honda va continuer à progresser

Toro Rosso s'attend à des progrès de Honda pour la deuxième année de leur partenariat. Le motoriste pense qu'il n'a pas pu montrer tous ses progrès en 2018.

Après trois années difficiles avec McLaren, Honda a progressé en s'associant à Toro Rosso l'an dernier. L'équipe italienne conserve ce V6 pour la saison 2019 et elle pense que de nouveaux progrès sont possibles.

« Cela a été une bonne décision d'adopter le moteur Honda l'an dernier, et même si nous n'avons vécu qu'un an de ce que nous espérons être une très longue relation, la coopération avec eux a été incroyable, » souligne Franz Tost, le patron de l'équipe. « Une chose qu'on ne peut pas acheter en Formule 1 est le temps, et les progrès que nous avons fait en un an reflètent leur immense investissement dans le projet avec nous. »

« La confiance montrée par Aston Martin Racing en décidant d'utiliser leur moteur a été un boost pour progresser encore plus. »

Honda a progressé en 2019

Honda reconnaît que son moteur avait encore des faiblesses en 2018, mais le constructeur pense que ses progrès ne sont pas encore totalement visibles.

« Si on parle de performances en piste, des moments sortent du lot, comme la quatrième place de Pierre Gasly à Bahreïn où nos qualifications pour notre course à domicile à Suzuka, » indique Toyoharu Tanabe, le directeur technique de Honda. « Cependant, globalement, nous avons eu des points faibles dans les performances et dans la fiabilité. Mais, chez Honda, nous pensons avoir fait plus de progrès que les résultats bruts ont montré. Nous avons progressé durant l'année et c'est encourageant pour la saison 2019. »

Honda aura plus de données

L'un des principaux changements est que Red Bull, l'équipe soeur de Toro Rosso, adopte aussi le moteur Honda cette année. Red Bull fournit son train arrière à Toro Rosso et le motoriste japonais disposera de plus de données pour améliorer son groupe propulseur. Depuis son retour en 2015, c'est la première fois que Honda aura deux équipes.

« Après de bons progrès en 2018, nous nous attendons à un développement du groupe propulseur à nouveau très intense en 2019, et avec deux équipes qui utilisent ce groupe propulseur maintenant, le potentiel a augmenté, » souligne Jody Egginton, le directeur technique adjoint de Toro Rosso. « Le plus gros bénéfice d'avoir deux équipes avec ce groupe propulseur est que cela donnera beaucoup plus de données et d'informations à Honda, ce qui va accélérer les processus développement, d'optimisation et de correction des problèmes. »

« En voyant notre façon de travailler ensemble jusque là, je dirais que ce processus a été très productif, et que nous avons assez facilement trouvé des solutions communes, sans avoir à faire trop de compromis. Avoir un train arrière fourni par Red Bull Technologies facilite les choses sous de nombreux aspects, mais il a encore des défis à surmonter, ce qui est toujours le cas de toutes façons. »

« Dans l'ensemble, le processus de coopération entre les trois équipes a été assez simple et les processus de discussions et d'analyses assez efficaces. Nous pensons que cela va continuer à s'améliorer quand la relation évoluera, avec l'espoir de permettre aux deux équipes d'avoir un meilleur package et de permettre à Honda de maintenir un développement rapide. Cependant, plus on réduit l'écart, plus il est difficile de continuer à le faire, mais cela n'entamera en rien notre envie de progresser dans la hiérarchie. »

Honda a dû s'adapter à ce changement : « Le nombre d'ingénieurs de Honda sur les pistes va presque doubler pour gérer les deux équipes, » précise Tanabe. « Je serai en charge du projet F1, je vais superviser notre façon de travailler avec les deux équipes, et chaque équipe aura son Ingénieur en Chef de Honda. Durant les week-end de course et les essais, nous avons des gens qui travaillent dans une salle de contrôle à Sakura (où est développement le moteur) et à Milton Keynes (où se fait la maintenance entre les courses) et nous avons aussi renforcé les infrastructures sur ces sites, pour gérer deux équipes. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 12 février 2019 à 13:09 Lucho dit : Prédiction 2019 : Red Bull performant, top 3, quand la fiabilité est au rendez-vous ! Fiabilité, 5/6 moteurs pour la saison, pour chaque auto.