F1 - Daniil Kvyat sera-t-il un autre pilote ?

F1 - Daniil Kvyat sera-t-il un autre pilote en 2019 ?

Daniil Kvyat veut prouver qu'il mérite de retrouver sa place chez Toro Rosso. Il refuse de dire s'il a mûri mais Franz Tost, son patron, en est convaincu.

Daniil Kvyat va avoir sa troisième chance chez Toro Rosso, une situation très rare en Formule 1. Le Russe a fait ses débuts dans l'équipe en 2014 et il a remplacé Sebastian Vettel chez Red Bull l'année suivante. Il a marqué plus de points que Daniel Ricciardo, son équipier, en 2015.

En 2016, Kvyat a vite perdu pied. Il a eu des incidents avec Vettel à Shanghaï et à Sotchi. Dès Barcelone, il a perdu sa place et il a échangé son baquet avec Max Verstappen. De retour chez Toro Rosso, il a peu brillé avec l'équipe italienne et il a été remplacé par Pierre Gasly fin 2017. Il a fait un bref retour, pour la course d'Austin, quand Gasly était indisponible. Kvyat était le pilote de développement de Ferrari l'an dernier et Toro Rosso a décidé de le rappeler pour la saison 2019. Est-il devenu un autre pilote ? Kvyat refuse de répondre.

« Je ne veux pas dire si j’ai changé ou pas, » indique-t-il. « Je sais qu’on a beaucoup parlé de ça, du fait d’avoir mûri ou pas, etc, mais je préfère répondre en piste avec mon pilotage. Je veux juste monter dans la voiture et voir ce qu’il se passe.. »

Kvyat n’a disputé aucune course depuis le Grand Prix des Etats-Unis 2017, sa dernière course chez Toro Rosso. L’an dernier, son programme était uniquement dans le simulateur chez Ferrari. En piste, il a pu s’entraîner en faisant du karting.

« Je dirais juste que c’est bien d’être de retour et que cela prouve qu’il ne faut jamais perdre l’espoir, » déclare le Russe. « J’ai apprécié mon travail avec Ferrari l’an dernier, cela m’a permis de garder la forme et de rester informé de ce qu’il se passait techniquement en Formule 1. »

Tost pense que Kvyat a mûri

Franz Tost, le patron de Toro Rosso, affiche plus de certitudes que son pilote. Il pense que Daniil Kvyat manquait d'expérience lorsqu'il a rejoint Red Bull, mais qu'il a maintenant la maturité nécessaire pour résister à la pression de la F1.

« Je dis toujours qu’un jeune pilote a besoin de deux à trois ans pour tout comprendre et être à son meilleur niveau dans le monde compliqué de la F1, mais Daniil a immédiatement montré sa vitesse naturelle, » estime Tost. « Quand il a fallu le faire passer chez Red Bull Racing, il semblait qu’il était prêt pour ce défi. Il a a été très performant mais travailler sous pression est toujours difficile, et maintenant, avec le recul, nous pouvons dire que c’était tout simplement trop tôt. »

« Il a traversé une période difficile quand il est revenu chez nous en 2016, c’était dur psychologiquement, mais personne n’a jamais douté de son talent. Je crois vraiment qu’il mérite une autre chance en Formule 1 et je sens que le meilleur est à venir de son côté. Il a eu le temps de mûrir, en tant qu’individu, loin des courses, et cela va l’aider à montrer son talent indéniable en piste, tout en aidant Alex (Albon) dans son développement de jeune pilote. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

poool/views/script not found