F1 - Renault veut poursuivre sa progression

F1 - Renault veut poursuivre sa progression en 2019

Renault veut continuer à progresser cette année. Le constructeur a modernisé ses usines et recruté en masse pour se rapprocher des top teams.

Renault a fait d'immenses progrès depuis son retour en 2016. Chaque année, l'équipe française a plus que doublé son total de points, et gagné au moins deux places au championnat. Pour l'année 2019, le principal objectif est de réduire l'écart avec la première place.

Pour y parvenir, Renault a largement rénové ses usines et multiplié les recrutements. A Enstone, l'usine châssis, l'équipe a renforcé ses capacités de production. Elle a acquis de nouvelles machines-outil, rénové sa soufflerie et son banc d'essais de boite de vitesses, agrandi son bureau d'études et créé une nouvelle salle des opérations. Les effectifs ont augmenté de 50%. A Viry-Châtillon, l'usine moteur, un banc moteur a été rénové et il est utilisé pour le développement, alors qu'un bâtiment va être construit pour accueillir des baies de montage moteur, le département fiabilité et les stocks automatisés, avant la saison 2020. Autant d'éléments qui ont servi au développement de la Renault R.S.19, dévoilée ce mardi.

« Je suis vraiment fier d'Enstone et de Viry, » souligne Cyril Abiteboul, le directeur général de l'équipe. « Nous avons créé Renault F1 Team il y a trois ans avec un projet ambitieux, mais des espoirs réalistes. Nous savions que nous devions rebâtir dans de nombreux secteurs de l'entreprise les installations techniques, le recrutement de nouveaux talents mais aussi rebâtir la confiance des hommes. Nous avons lancé un vaste programme de remise à niveau d'Enstone nouveaux bâtiments et nouveaux outils de production, modernisation de la soufflerie, création d'une salle des opérations ultra-moderne, nouvelles machines-outils pour les châssis etc. Une vaste campagne de recrutement nous a permis d'augmenter nos effectifs de 50%. Des efforts ont été également engagés à Viry avec de nouveaux investissements dans les bancs d'essais moteur par exemple mais aussi dans la construction d'un nouveau bâtiment livré l'année prochaine et destiné à accueillir l'ensemble des ateliers. »

« Lancer tous ces projets tout en participant au Championnat était un défi immense mais, terminer les chantiers prioritaires l'était encore plus. La réalisation de tous ces projets a été une formidable réussite et je suis impressionné par la façon dont tout le monde s'est attelé à la tâche. Cela s'est aussi traduit dans notre dynamique : neuvième avec 8 points en 2016, sixième avec 57 points en 2017 et quatrième avec 122 points l'an dernier. »

« Nous entamons cette saison avec l'objectif de poursuivre cette progression régulière et maîtrisée. Nous ne visons pas une position ou un nombre de points à atteindre. Je veux que l'écurie prolonge sa trajectoire ascendante. L'association entre Daniel (Ricciardo) et Nico (Hülkenberg) nous confère un élan supplémentaire et donne confiance à toute l'équipe. »

Renault pense avoir le duo idéal

Daniel Ricciardo rejoint Renault aux côtés de Nico Hülkenberg. L'équipe pense avoir l'un des meilleurs duos de la grille, qui a tous les éléments pour l'aider à progresser.

« Je suis impatient et je sais que ce sentiment est partagé par toute l'équipe, » souligne Abiteboul. « Je crois que nous avons l'un des meilleurs duos de la grille, si ce n'est le meilleur. Daniel apporte son expérience de la victoire et sa connaissance des rouages d'une écurie de pointe. En parallèle, Nico est affamé. Il est énormément sous-estimé alors qu'il est rapide et déterminé tout en étant un facteur de motivation dans nos rangs. Individuellement, ils sont très forts et je pense que les deux se complèteront parfaitement. »

« Ils sont aussi un facteur de motivation pour l'équipe. L'énergie qu'ils insufflent est concrète et j'espère que nous pourrons leur confier une voiture à même d'exprimer leurs réels talents. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez