Aspark Owl (2020) : nouvelles infos officielles

Aspark Owl (2020) : fiche technique détaillée et infos officielles

Aspark détaille les nouvelles spécifications de la supercar électrique Owl prévue pour 2020.

Après avoir récemment laissé filtré quelques informations auprès de publications spécialisées, le jeune constructeur japonais Aspark détaille officiellement l'avancée du développement de la Owl, supercar électrique annoncée avec un concept-car au salon de Francfort 2017. Un second prototype a été construit pour des essais et la fiche technique a nettement évolué depuis.

Elle fait maintenant état de quatre moteurs électriques synchrones à aimants permanents, deux de plus de 190ch chacun à l'avant, et deux de plus de 408ch chacun à l'arrière, pour une puissance combinée de plus de 1.150ch et un couple de plus de 885Nm dont la répartition entre les deux essieux varie en continue selon les conditions. Ces moteurs sont alimentés par un batterie lithium-ion d'une capacité supérieure à 50 kWh (relativement peu au vu des standards actuels) et Aspark annonce une tension supérieure à 750V. L'objectif du constructeur est de faire de la Owl la voiture la plus rapide du monde sur l'exercice du 0 à 100 km/h avec un chrono inférieur à 1,9s. La vitesse de pointe annoncée s'en trouve modeste pour une supercar avec "plus de" 280 km/h. La firme d'Osaka promet une autonomie supérieure à 300km (WLTP).

D'autres Aspark prévues

L'Aspark Owl est un coupé biplace fait d'un châssis monocoque en fibre de carbone et d'une carrosserie en CFRP (polymère/carbone) pour un poids à sec de 1.460kg. Elle mesure 4,79m de long et 1,94m de large pour seulement 0,99m de haut, avec un empattement de 2,75m.

Le modèle définitif sera présenté au salon de Dubaï 2019 en novembre prochain et le premier client doit être livré en avril 2020. La Owl doit être produite à 50 exemplaires par la Manifattura Automobili Torino en Italie. Fondé en 2005 par son président Masanori Yoshida, Aspark suit une trajectoire rappelant celle de Rimac puisqu'il s'agit d'abord d'une entreprise d'ingénierie travaillant avec des fournisseurs de l'industrie automobile. "La Owl est pour Aspark le premier pas d'un plus grand projet : Notre intention est de continuer à croître et proposer des produits exceptionnels à nos clients à travers le monde", annonce Yoshida.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 14 février 2019 à 22:05 Giovanni dit : On ne témoigne pas sur la Superbe Marque RENAULT.. 😴 Dommage c'est tellement rare et UTILE.