Les résultats et les vidéos du week-end

Tanak gagne en Suède, di Grassi à Mexico

VIDEOS. Ott Tanak a gagné le Rallye de Suède, Lucas di Grassi a remporté l'E-Prix du Mexique et Denny Hamlin s'est imposé au Daytona 500.

Le programme du week-end : Rallye de Suède en WRC, Formule E à Mexico et Daytona 500 en Monster Energy NASCAR Cup.

Tanak vainqueur au Rallye de Suède

Ott Tanak a remporté le Rallye de Suède, marqué par l'accident de Sébastien Ogier. Thierry Neuville, Tanak, Jari-Matti Latvala puis Teemu Suninen ont mené vendredi. Ogier a abandonné après un accident, tout comme Latvala. Samedi, Tanak a repris la tête dès la première spécial et Suninen a perdu du temps avec une sortie de route. Tanak n'a plus été inquiété. L'Estonien s'est imposé devant Esapekka Lappi, auteur d'un spectaculaire tête-à-queue vendredi, et Thierry Neuville, qui a fait plusieurs erreurs sans conséquences, dont un 360° à haute vitesse samedi.

Andreas Mikkelsen a pris la quatrième place, devant Elfyn Evans, Kris Meeke et Sébastien Loeb. Pontus Tidemand s'est classé au huitième rang, devant Ole Christian Veiby, premier des WRC2, et Janne Tuhohino. Latvala et Ogier ont terminé loin des points. Ogier en a quand même inscrit deux, grâce à la Power Stage. Marcus Grönholm a eu un accident vendredi matin, pour son retour dans une Toyota privée. Le quintuple vainqueur de l'épreuve est reparti samedi.

Tanak prend la tête du championnat, avec sept points d'avance sur Neuville et 16 sur Ogier.

- Tanak vainqueur, Ogier à la faute

Di Grassi s'impose à Mexico

Lucas di Grassi a remporté un E-Prix de Mexico rendu fou par les derniers tours. Pascal Wehrlein, parti en pole, a longtemps mené. Di Grassi était troisième en début de course, derrière Oliver Rowland. Il a doublé l'Anglais quand ce dernier est passé dans la zone du mode attaque. Il a mieux géré l'énergie que Wehrlein et il était à son contact en fin d'épreuve. Il l'a attaque dans le dernier tour, mais Wherlein a coupé la chicane pour rester devant. Di Grassi a finalement doublé Wherlein, qui n'avait plus d'énergie, à la sortie du dernier tour. Di Grassi s'est imposé et Wehrlein a été pénalisé de cinq secondes pour avoir coupé la chicane. Oliver Rowland était troisième devant Sébastien Buemi, mais ils ont tous les deux abandonné dans le dernier tour, en raison d'une panne d'énergie. Antonio Felix da Costa a finalement été classé au deuxième rang, devant Edoardo Mortara.

Jérôme d'Ambrosio a pris la quatrième place, devant André Lotterer. Wehrlein s'est retrouvé sixième après sa pénalité, devant Mitch Evans, Felipe Massa, Sam Bird et Daniel Abt. Jean-Eric Vergne s'est classé au 13ème rang. Il était huitième en début de course mais Nelson Piquet l'a percuté. La voiture du Brésilien a décollé et il a emmené Alexander Sims avec lui. Ils n'ont pas été blessés. Le drapeau rouge a été déployé et DS Techeetah a pu réparer la voiture de Vergne. Une fois la course repartie, le Français a été percuté par Mitch Evans. Il est reparti 17ème et il a pu gagner des places. Tom Dillmann a pris la 15ème place. José-Maria Lopez a été classé au 17ème rang, après plusieurs pénalités pour avoir utilisé trop d'énergie à la régénréation, un excès de vitesse dans les stands et une ligne coupée à l'entrée des stands. Stoffel Vandoorne est 18ème. Il a aussi eu plusieurs pénalités, pour avoir utilisé le Fan Boost avec trop d'énergie et trop tôt.

D'Ambrosio reste en tête du championnat, avec sept points d'avance sur Felix da Costa et huit sur Bird. Vergne est huitième, à 25 points.

- Succès fou pour di Grassi
- Les moments forts de la course en vidéo

Hamilton remporte le Daytona 500

Denny Hamlin a gagné le Daytona 500, qui lançait la saison en Monster Energy NASCAR Cup. La course a été très mouvementée dans les derniers tours, avec plusieurs accidents qui ont entraîné deux drapeaux rouges, dont un avec 21 voitures impliquées (vidéo). Hamlin a doublé Kyle Busch juste avant le dernier drapeau rouge. La course est repartie pour deux tours et Hamlin est resté en tête. Il s'est imposé devant Busch et Erik Jones. L'équipe Joe Gibbs a signé un triplé. JD Gibbs, le fils de Joe Gibbs et patron de la voiture de Hamlin, est décédé cet hiver et l'équipe lui a rendu hommage durant le week-end. Joey Logano s'est classé au quatrième rang, devant Michael McDowell, Ty Dillon et Kyle Larson. Jimmie Johnson a pris la neuvième place. Kevin Harvick, 26ème, et Martin Truex Jr, 35ème, ont été pris dans des accidents.

- Les moments forts de la course en vidéo

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez