F1 - Que se passe-t-il chez Williams ?

F1 - Le point sur la situation chez Williams

Entre le retard dans la fabrication de sa voiture et des doutes sur les performances attendues, Williams aborde 2019 dans une situation délicate.

La Williams FW42 se fait encore attendre à Barcelone. L'équipe anglaise est en retard dans la fabrication de sa monoplace. Le premier roulage, prévu samedi, a été annulé, et dimanche, l'équipe a indiqué qu'elle ne débuterait les essais que ce mardi. Lundi, elle a finalement annoncé que la FW42 prendra la piste mercredi... « au plus tôt ».

Comment s'explique ce retard ? Les équipes ont l'habitude de poursuivre le développement le plus longtemps possible. Renault a failli manquer l'échéance pour son premier roulage samedi, mais la monoplace a finalement été prête dans les temps mais selon la BBC, le problème est tout autre chez Williams. C'est le planning de construction qui serait en cause. En interne, plusieurs personnes auraient tiré la sonnette d'alarme il y a plusieurs mois, craignant ce retard, mais elles n'auraient pas été entendues. Cette situation pourrait même compromettre la place de Paddy Lowe, le directeur technique.

La monoplace vue lundi dans le stand de Williams à Barcelone est la FW41 de la saison passée, dans la livrée de cette année. La FW42 devrait arriver sur le circuit ce mardi soir. L'équipe devra travailler toute la nuit pour finir le montage. Le roulage débutera mercredi à la mi-journée, dans le meilleur des cas.

Des doutes sur les performances

En manquant les deux premières journées, Williams va perdre au moins un quart du temps d'essais avant le début de la saison à Melbourne, alors que l'équipe espérait progresser cette année, après avoir pris la 10ème et dernière place du championnat. En interne, les attentes pour les performances seraient cependant très basses.

La BBC indique les objectifs de performances prévoiraient une perte de deux secondes par rapport à la saison 2018, en raison des effets du nouveau règlement, avec une aérodynamique simplifiée. Lundi, les équipes semblaient pourtant avoir gommé la perte de performance, puisque leurs temps étaient similaires à ceux de la saison passée.

Toute spéculation sur les performances reste difficile tant que la Williams n'aura pas pris la piste puisqu'il y a quelques jours, plusieurs équipes tablaient encore sur des performances en recul cette année, ce qui ne s'est pas concrétisé lundi.

L'équipe a en plus un nouveau duo de pilotes qui soulève aussi son lot de question. L'incertitude demeure autour des capacités physiques de Robert Kubica, qui a une mobilité très limitée dans la main droite, tandis que son équipier, George Russell, le champion de la F2, a peu d'expérience de la F1.

Les soucis de cette semaine éclipsent le bon élan de la semaine dernière, avec une livrée censée symboliser le renouveau de l'équipe et l'arrivée d'un nouveau sponsor-titre, ROKiT.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

mardi 19 février 2019 à 14:10 SAXO kitcar-96 dit : Quelle tristesse quel dommage cette vénérable équipe, comment se fait-il que personne ne puisse prendre une réelle décision il est assez étonnant que Toto ne le fasse à moins que ses affinités particulière avec Claire ne l'aveugle à ce point, pauvre Sir Franck . Lui qui a porté cette écurie aux sommets d'une main de fer

mardi 19 février 2019 à 13:52 leon dit : Un team de moins fin 2019 . Sauf si Claire et Paddy sont virés .