Publié le 19/02/2019 à 11:04

F1 - Des boîtes de vitesses standardisés en 2021

F1 - Une boîte de vitesse commune en 2021

Les équipes de Formule 1 auront une boîte de vitesses commune à partir de 2021, pour réduire les coûts.

La Formule 1 va faire sa révolution en 2021, avec une nouvelle génération de monoplaces et des mesures pour réduire les coûts. La FIA a lancé un appel d'offres pour une mesure qui allie ces deux objectifs : trouver un fournisseur pour une boîte de vitesses commune à toutes les équipes.

Le but est d'avoir une boîte similaire à celles utilisées actuellement, mais avec sept rapports contre huit actuellement. Cette standardisation mettra fin à la course au développement dans ce domaine, et les coûts seront donc plus faibles pour les équipes.

« Le but du fournisseur unique est de maintenir les performances actuelles pour les changements de rapports, à un coût bien plus faible pour les concurrents, tout en mettant fin à la nécessité des équipes de concevoir ou de trouver le fournisseur pour une boîte de vitesses, » précise l'appel d'offres de la FIA. La fédération précise que les boîtes de vitesses pourront disputer plusieurs saisons, « ce qui mettra fin au besoin d'un développement continu. »

Le coeur de la boîte de vitesses sera commun mais les équipes pourront toujours en concevoir la surface, pour garder la main sur le développement des suspensions et de l'aérodynamique de la voiture.

Le MGU-K va devenir plus puissant

Les monoplaces devraient avoir une apparence totalement différente en 2021, avec la volonté de permettre aux voitures de se suivre plus facilement, pour améliorer le spectacle. Le groupe propulseur va évoluer. La FIA voulait dans un premier temps supprimer le coûteux MGU-H, le système qui permet de récupérer l'énergie produite par la chaleur de la turbine du turbo, mais les motoristes ont obtenu son maintien.

L'appel d'offres de la FIA précise que le MGU-K, le système de récupération de l'énergie au freinage, devrait voir sa puissance augmentée de 30kW. Parmi les autres mesures déjà annoncées figurent l'assouplissement des règlements sur le débit du carburant et l'augmentation du régime moteur à 18 000 tours/minute, 3000 de plus qu'actuellement.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 19 février 2019 à 23:09 Peher dit : Il est temps maintenant de fournir des voitures à pédales à toutes les écuries....