F1 - La Williams FW42 a pris la piste

F1 - La Williams FW42 est en piste à Barcelone

George Russell s'est chargé du premier roulage de la Williams FW42 à Barcelone. Claire Williams fait le point sur la situation.

La Williams FW42 est enfin prête ! La monoplace anglaise est arrivée sur le circuit de Barcelone vers 4h00 du matin et après un long travail de montage, George Russell a pu faire son premier tour d'installation peu avant 14h30 (photo).

Claire Williams a expliqué à Sky Sports F1 que l'équipe a compris très tard, « probablement vendredi ou samedi » qu'elle ne serait pas prête pour lundi.

« Nous n'étions tout simplement pas prêts, » a reconnu la patronne adjointe de l'équipe. « On ne pas prendre pour acquis tout ce qu'il faut faire sur une voiture. Il y a peu de temps après la saison dernière, et de gros changements de règlements. »

« Nous n'avons pas d'excuses, mais il faut un travail extraordinaire pour préparer la voiture. »

Williams a gardé le bon état d'esprit

Claire Williams est fière de l'état d'esprit de son équipe : « C'est une atmosphère assez étrange chez Williams en ce moment, » reconnaît Williams. « Cela a été très dur pour tout le monde. On ne peut pas sous-estimer la déception que ressent tout le monde. Mais il y a eu un vrai sens de camaraderie, que l'on retrouve toujours chez Williams. Dans les difficultés, tout le monde donne tout. »

« Hier soir, la voiture a été prête pour aller à Birmingham puis ici. Il y a une vraie sensation de soulagement. Williams est toujours fière de son état d'esprit. Nous l'avons vu l'an dernier et nous le voyons encore aujourd'hui. »

Pas de chasse aux sorcières

Ces derniers jours, la responsabilité de Paddy Lowe, le directeur technique de Williams, a été mise en cause par la presse. Claire Williams ne veut pas lancer une chasse aux sorcières et elle ne se préoccupe pas des rumeurs.

« Je n'ai pas vraiment prêté attention à ça, » reconnaît-elle. « Il y a toujours beaucoup de spéculations dans ces moments là. Nous ne cherchons pas un responsable. Il ne faut pas se concentrer sur ça pour le moment. Nous restons unis. Nous devons comprendre pourquoi nous n'avons pas réussi à être dans les temps et apprendre de nos erreurs. »
« Nous espérons que cela n'aura pas trop de conséquences (...) et que tout le monde l'aura oublié dans quelques semaines. »

Claire Williams était à Barcelone lundi, avant de revenir à l'usine mardi pour suivre la construction de la voiture. Elle est à nouveau à Barcelone ce mercredi.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mercredi 20 février 2019 à 15:31 leon dit : Place au chrono ; on espère pour les pilotes que ça sera correct .