F1 - Red Bull dément des soucis avec le V6 Honda

F1 - Red Bull dément des vibrations dans le moteur Honda

Red Bull dément des problèmes de vibration dans le moteur Honda. L'équipe est ravie de la fiabilité du V6 japonais.

Les premières journées d'essais de Red Bull avec un moteur Honda se sont très bien passées, avec de nombreux tours effectués tous les jours. Des rumeurs ont évoqué des vibrations qui perturberaient le bon fonctionnement de la monoplace mais l'équipe les a démenties.

« Il n'y a eu absolument aucun problème de vibration durant le roulage, » a assuré Christian Horner, le patron de l'équipe, précisent qu'il « ignore d'où cela sort. »

Helmut ravi des premiers essais

Red Bull avait des inquiétudes pour la fiabilité mais elle a été rassurée. Franz Tost, le patron de Toro Rosso, pense que l'équipe autrichienne gagnera des courses et Helmut Marko est du même avis.

« Le moteur est fiable et je dirais que nous n'avons jamais eu une aussi bonne préparation de saison, pour les deux équipes, » a expliqué le conseiller spécial de Red Bull à Sky Sports F1, qui ne fait pas de comparaison directe avec Renault : « C'est une nouvelle ère. Nous regardons devant, pas derrière. C'est une très bonne relation. »

« L'inquiétude était évidemment la fiabilité et pour le moment il n'y a eu aucun problème. C'est aussi une nouvelle culture, mais l'intégration avec nos employés est bonne. »

« Nous sommes optimistes, nous pensons que cette année nous pourrons gagner des courses grâce à nos forces, et pas seulement si les autres ont des problèmes ou sur des circuits particuliers, comme Monaco et Singapour. »

Honda poursuit son travail : « Depuis le premier jour, (...) nous faisons des optimisations des réglages du groupe propulseur pour l'accorder avec le style de pilotage de tous les pilotes, » expliquait Toyoharu Tanabe, le directeur technique de Honda, mercredi soir. « Nous avons recueilli beaucoup de données utiles depuis trois jours. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

vendredi 22 février 2019 à 00:34 CarCircus dit : Au premier grand prix, on verra si cet optimisme est toujours de rigueur.

jeudi 21 février 2019 à 17:27 Pascal 31 dit : "Nous ne regardons devant, pas derrière" Ils ne regardent donc ni devant, ni derrière…

jeudi 21 février 2019 à 17:26 Pascal 31 dit : "Nous ne regardons devant, pas derrière" Ils ne regardent donc ni devant, ni derrière…