F1 - Eric Boullier rejoint le GP De France

F1 - Eric Boullier rejoint l'organisation du GP de France

Eric Boullier, ancien patron de Lotus et McLaren en F1, va devenir conseiller et ambassadeur du Grand Prix de France.

Eric Boullier fait son retour en Formule 1. L'ancien responsable de la compétition de McLaren va devenir conseiller stratégique et opérationnel du Grand Prix de France, et également ambassadeur de l'épreuve. Il avait déjà contribué au retour de la course au calendrier, en participant aux discussions avec la FOM, en charge des droits commerciaux de la F1.

« Je suis heureux et fier d'avoir l'opportunité de collaborer à nouveau avec l'équipe du Grand Prix de France, » déclare Boullier. « J'attache une importance toute particulière à ce Grand Prix de France et j'ai hâte de contribuer au succès de ce grand rendez-vous incontournable du sport automobile français. Je remercie Christian Estrosi (Président du GIP du Grand Prix de France) pour sa confiance et suis ravi de lui apporter mon expérience et ma détermination. »

Eric Boullier a dirigé l'équipe Lotus de 2010 à début 2014, avant de rejoindre McLaren. Il a débuté sa carrière en sport automobile en étant ingénieur de DAMS, avant de tourner vers le management grâce au film Michel Vaillant. Il est aussi par l'équipe Racing Engineering.

Un atout pour l'organisation

L'organisation du Grand Prix de France souhaite bénéficier de l'expérience d'Eric Boullier dans le monde du sport automobile.

« Je suis ravi d'accueillir Éric Boullier dans l'équipe du Grand Prix de France, » déclare Christian Estrosi. « Au cours de ses 20 années dans le sport, il a joué un rôle moteur dans le développement de chaque équipe avec laquelle il a travaillé. Éric possède des connaissances techniques et sportives de pointe, une expérience unique, et j'ai déjà grandement bénéficié de ses conseils et de son expertise lors de notre groupe de travail pour le retour du Grand Prix de France. »

Gilles Dufeigneux partage cette opinion : « Éric Boullier, par sa carrière couronnée de succès au plus haut niveau du sport automobile, est un vrai atout pour notre organisation, » souligne le directeur général du GIP. « Sa mission de conseil va nous permettre de continuer à développer nos actions et de pérenniser le succès de ce grand évènement sportif au niveau national et international. Je me réjouis de son arrivée dans notre équipe. »

Le Grand Prix de France a dû faire face à des difficultés dans l'accès des supporters cette année, qui devraient être corrigées grâce à important plan de mesures.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

samedi 23 février 2019 à 22:03 tzzzssss dit : comme s'il n'avait pas déjà assez foutue le bordel chez McLaren...

poool/views/script not found