F1 - La Racing Point sera différente à Melbourne

F1 - La Racing Point aura de grosses nouveautés à Melbourne

La Racing Point est basée sur la Force India de l'an dernier mais elle va vite évoluer. L'équipe ne profite pas encore pleinement de son nouveau statut.

Racing Point change de dimension cette année. L'équipe était habituée à opérer avec des moyens limités jusqu'à l'an dernier, sous le nom Force India. Le rachat par Lawrence Stroll et ses associés apporte une meilleure assise financière.

L'équipe ne peut pourtant pas encore profiter pleinement de ces ressources. Le rachat a été fait après le début du projet de la RP19 et le châssis est donc très proche de la VJM11 de l'an dernier. La différence est que Racing Point pourra apporter des nouveautés plus régulièrement.

Sergio Pérez sent-il l'effet des investissements ? « Oui et non, » a confié le Mexicain à Racer. « Oui, parce que nous aurons de grosses nouveautés, mais non parce que nous sommes très limités en pièces, comme avant. Vous voyez que nous avons peu roulé (la semaine dernière), parce que nous sommes à court de pièces, nous ne voulons pas prendre trop de risques. »

« Pour nous, le plus important est de comprendre l'équilibre, de l'améliorer, de prendre mes marques. Je pense que nous avons bien avancé dans ce domaine. »

Racing Point aura beaucoup de concurrentes

Force India a pris la sixième place du championnat l'an dernier mais l'équipe aurait terminé au cinquième rang si elle n'avait pas perdu les points marqués avant Spa. Malgré ses ressources plus importantes, l'équipe devra faire face à la concurrence de ses rivales, avec des progrès attendus chez Renault et Alfa Romeo.

« Je pense que le milieu de classement sera très, très serré, mais il est trop tôt pour le dire, » estime Pérez. « Je m'attendais à ce qu'Alfa Romeo soit très bon en milieu de classement, les Renault et les Toro Rosso (aussi), je pense qu'il n'y a plus d'équipe lente. »

« Toutes les équipes peuvent créer une grosse surprise maintenant. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez