Publié le 01/03/2019 à 11:04

F1 - Renault situera mieux son niveau ce soir

F1 - Renault aura une meilleure idée de la hiérarchie ce soir

Nick Chester, le directeur technique châssis de Renault, pense que la dernière journée d'essais à Barcelone va donner une meilleure idée de la hiérarchie.

Chaque année, les essais privés donnent une idée de la hiérarchie qu'il faut prendre avec précaution, les programmes des équipes pouvant varier, tout comme les conditions dans lesquelles elles font leur meilleurs temps, que ce soit dans les températures ou les choix de pneus.

Jeudi matin, plusieurs équipes ont fait des simulations de qualifications mais pas Mercedes. L'équipe championne du monde a commencé à faire des tours plus rapides ce vendredi. Nick Chester s'attend à ce que cette journée donne une meilleure idée du niveau de chaque équipe.

« Quand on regard la semaine dernière, la hiérarchie était assez différente mais tout le monde était très proche, » a précisé le directeur technique châssis de Renault à F1 TV. « C'est très dur de faire des pronostics pour le moment. »

« Je pense que nous aurons une meilleure idée à la fin de (la journée de vendredi), quand tout le monde aura fait des relais de qualifications et roulé avec peu de carburant. »

Renault regarde ce que fait la concurrence

Le nouveau règlement impose des ailerons avant plus larges mais aussi plus simples, sans ailettes. Deux grandes philosophies ont été vues. Chez Mercedes et Red Bull, le flap supérieur remonte devant le pneu. Ferrari et Alfa Romeo ont préféré un flap qui s'efface devant ce pneu. Renault a une solution à peu près intermédiaire mais l'équipe analyse ce que fait la concurrence.

« Il y a beaucoup de choses intéressantes, » précise Chester. « Les ailerons avant sont très importants, il y a des solutions très différentes, avec des objectifs différents. Il y a des choses que nous aimerions essayer et d'autres équipes aussi. »

Chester évoque aussi des « détails intéressants » sur les déflecteurs et la forme des pontons, ainsi que sur les rétroviseurs.

Durant les essais, Renault a aussi fait plusieurs essais avec des outils de mesure inédits (voir notre photo) et des parties de la monoplace peintes en blanc, pour mieux voir la flexibilité des ailerons. Cette peinture blanche a été vue sur l'aileron avant et sur l'aileron arrière. Sur cet aileron arrière, elle a été apposée sur la face avant comme sur la face arrière.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez