Publié le 01/03/2019 à 14:48

F1 - Les revenus et les pertes de la F1 augmentent

F1 - Les revenus de la Formule 1 ont augmenté en 2018, mais ses pertes aussi

La F1 a généré plus de revenus en 2019, mais aussi plus de pertes, en raison des investissements de Liberty Media, qui gère le championnat.

Liberty Media a publié ses résultats financiers pour l'année 2018 jeudi, qui comprennent Formula One Group, la société en charge des droits commerciaux du championnat. Ces résultats montrent une hausse des revenus mais de plus grandes pertes, en raison des investissements effectués par le groupe.

Dans le détail, les revenus de la F1 ont été de 1,827 milliard de dollars (1,61 milliard d'euros) contre 1,783 milliard de dollars (1,57 milliard d'euros) l'année précédente, soit une hausse de 44 millions de dollars (38,74 millions d'euros) sur un an.

Cette hausse provient de l'augmentation des revenus primaires à hauteur de 6 millions de dollars (5,28 millions d'euros). Les revenus primaires regroupent les sommes versés par les promoteurs de courses, les diffuseurs et les sponsors du championnat. Le reste de la hausse provient de revenus autres, notamment les frais logistiques, la production de contenus pour le numérique, comme F1 TV, et la télévision, les produits dérivés et la vente de pièces aux équipes de F2 et GP3.

Des pertes et moins d'argent pour les équipes

Liberty Media a investi pour promouvoir le championnat et renforcer sa présence sur le numérique. Malgré la hausse des revenus, Formula One Group affiche donc une perte de 68 millions de dollars (59,87 millions d'euros) pour l'année 2018. La perte était de 37 millions de dollars (32,57 millions d'euros) l'année précédente. Des profits avaient été affichés en 2016, avant la prise de contrôle du championnat par Liberty, et donc avant les investissements massifs.

En raison de ces dépenses, Liberty a dû réduire l'argent reversé aux équipes. Elles ont perçu un total de 919 millions de dollars (803,80 millions d'euros) en 2018, soit 6 millions de dollars (5,28 millions d'euros) de moins qu'en 2017, et 56 millions de dollars (49,30 millions d'euros) de moins qu'en 2016.

Sur le même thème :
- Comment la F1 cherche des supporters sur le numérique

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

vendredi 01 mars 2019 à 18:25 leon dit : Un business ou plus l'on gagne d'argent , plus l'on en perd est MORT à court terme

vendredi 01 mars 2019 à 18:15 jpo dit : Ils sont trop forts les mecs, dans la même veine que les tesla et amazon, des milliards de pertes des pigeons qui suivent et pourtant les mecs sont milliardaires, et nous on a un gilet jaune. Ainsi va le monde.