F1 - Williams a dû écourter ses essais

F1 - Williams a dû interrompre ses essais à Barcelone

Certaines pièces de la Williams était trop usée pour que l'équipe boucle son programme vendredi à Barcelone. Robert Kubica reconnaît qu'il manque de confiance.

Williams n'a pas pu boucler son programme vendredi. Robert Kubica a recueilli des données et fait une simulation de qualifications dans la matinée, comme George Russell la veille. Il devait faire un relais long dans l'après-midi mais il ne l'a pas terminé : certaines pièces de la monoplace étaient tellement usées que l'équipe n'apprenait plus rien.

« Le relais long dans l'après-midi ont malheureusement été écourtés parce que plusieurs pièces importantes sur la carrosserie avaient atteint un niveau de dégradation qui signifiait que nous n'apprenions plus rien sur la voiture, et Robert non plus, » explique Paddy Lowe, le directeur technique de Williams. « En fait, cette voiture était trop fatiguée pour continuer. »

« Pour préserver nos ressources et la course en Australie, nous avons senti qu'il valait mieux changer le programme. »

Kubica a donc fini la journée en répétant des procédures de départ ou des arrêts aux stands.

Kubica manque de confiance

Robert Kubica va aborder la saison avec très peu d'expérience de la FW42. Le retard de l'équipe durant la première semaine d'essais a fait qu'il n'a passé qu'un total de deux journées et demies au volant.

« C'est dommage de finir les essais avec une journée difficile avant de nous rendre sur la première course, » déplore le Polonais. « Durant les relais effectués, nous avons appris des choses, mais cela ne m'a pas donné la confiance que j'aurais souhaité avant l'Australie. »

« Ce n'était pas la journée que j'espérais suite au retard au début des essais, mais il faut retenir le positif dans ces situations difficiles. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

samedi 02 mars 2019 à 13:49 leon dit : La FIN est proche , et williams l'a bien cherché avec son dogmatisme rigide british .

samedi 02 mars 2019 à 13:49 leon dit : La FIN est proche , et williams l'a bien cherché avec son dogmatisme rigide british .

samedi 02 mars 2019 à 13:33 Alain dit : Quelle tristesse de voir cette équipe championne du monde être arrivée à ce niveau. On croise les doigts pour que tout reparte !!!!