Aston Martin : les ventes décollent

Aston Martin : nette hausse des ventes en 2018

Aston Martin a vu ses ventes nettement augmenter en 2018 et compte poursuivre sur cette trajectoire.

Aston Martin vient de révéler ses chiffres de ventes pour l'année 2018. La stratégie de renouvellement rapide de la gamme avec les DB11, Vantage et DBS Superleggera s'est avérée payante puisque le constructeur a enregistré une hausse de ses livraisons de 26% par rapport à 2017. Le succès des séries spéciales telles que les Vanquish Zagato et DB4 GT "Continuation" a également participé à cette augmentation.

Le constructeur a ainsi vendu 6.441 voitures dans le monde l'an dernier. Ses ventes ont augmenté sur tous ses marchés de distribution, particulièrement en Asie-Pacifique (+44%) et en Amérique (+38%).

Ambitions et incertitude

Aston Martin s'apprête à étendre largement sa gamme avec le lancement des DBX, Rapide E, Valkyrie et 003 (nom de code) ainsi que deux modèles Lagonda et une berlinette à moteur central-arrière surnommée en interne AM9 d'ici 2022. La firme prévoit de vendre entre 7.100 et 7.300 voitures en 2019. A moyen terme, elle table sur environ 14.000 ventes annuelle. Cela signifie qu'elle travaille d'arrache-pied à rattraper Ferrari, qui a franchi le cap des 9.000 ventes en 2018.

Toutefois, l'ombre du Brexit plane sur les activités d'Aston Martin, l'incertitude entourant la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne étant néfaste aux projets industriels. En prévision d'une séparation sans accord, Aston Martin a fait passer la part de ses pièces détachées venues du Royaume-Uni de 29% en 2017 à plus de 55% en 2018, et sécurisé 30 millions de livres (environ 35 millions d'euros) pour faire face à une éventuelle augmentation des coûts dans les premiers temps de l'après-Brexit, comme un approvisionnement par avion plutôt que par camion par exemple. C'est un virage d'un nouveau genre qu'Aston Martin va devoir négocier.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez