F1 - Brawn est « frustré » par Silverstone

F1 - Ross Brawn espère que la F1 trouvera un accord avec Silverstone

Ross Brawn estime que la F1 n'est pas loin d'un accord pour renouveler le contrat avec Silverstone, mais rien n'est garanti.

Silverstone fait partie des cinq circuits, avec Barcelone, Hockenheim, Monza et Mexico, dont le contrat se termine cette année. Le circuit anglais avait un contrat valable jusqu'en 2027 mais il a activé une clause pour le rompre en avance, afin de le renégocier à des conditions plus avantageuses.

Les discussions durent depuis des mois mais elles n'ont pas encore abouti. Ross Brawn espère qu'un accord sera trouvé entre la F1 et Silverstone.

« Nous voulons trouver une solution avec Silverstone, » a déclaré le manager de la F1 à la BBC. « Nous avons des désaccords sur ce qui est acceptable. Nous ne sommes pas très loin. C'est frustrant de ne pas pouvoir trouver une solution. »

La F1 veut rester en Grande-Bretagne : « Je ne pense pas que ce sera le dernier Grand Prix de Bretagne (en juillet prochain), » indique Brawn. « Mais que ce soit à Silverstone ou pas, c'est une autre histoire. »

« Nous voulons tout faire pour garder un Grand Prix de Grande-Bretagne, nous espérons que ce sera à Silverstone, mais il n'y a aucune certitude. »

Des tensions sont apparues entre la F1 et Silverstone. Sean Bratches, le directeur commercial du championnat, a déclaré que le circuit n'a pas une place assurée alors que Stuart Pringle, le manager de Silverstone, a mené une fronde des organisateurs de Grands Prix.

L'idée d'une course à Londres suit son cours

La Formule 1 rêve toujours d'une course à Londres, un projet que la ville est en train d'étudier. Le but n'est pas de se passer de Silverstone.

« Londres serait une course différente du Grand Prix de Grande-Bretagne, » estime Brawn. « C'est une course urbaine. Il y a la place pour les deux. »

« Je ne vois pas cela comme un remplacement du Grand prix de Grande-Bretagne. Ce serait le Grand Prix de Londres. »

Un Grand Prix urbain oblige à bloquer les rues pendant plusieurs jours, une chose inenvisageable à Londres. La Formule E va revenir dans la capitale anglaise l'an prochain, mais sur les docks, loin des monuments. Brawn pense que la F1 devrait aussi s'éloigner du coeur de Londres, ce que les autorités ont déjà confirmé.

« Je ne pense pas que l'on puisse faire une course au coeur de Londres, malheureusement, » indique Brawn. « Les troubles et les nuisances seraient trop importants. Mais à la périphérie de Londres, il y a plusieurs endroits possibles. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

lundi 11 mars 2019 à 14:28 longue dit : cgh

samedi 09 mars 2019 à 12:07 SAXO kitcar-96 dit : Excellente analyses Garcia 72 malheureusement l'époque a bien changé

vendredi 08 mars 2019 à 11:55 garcia72 dit : Natif de Pau, je crois que le circuit avait été créé avant "le règne des technocrates" (poil à la rate)... Quand on veut quelque chose, on s'en donne les moyens ; quand l'argent commande (avec une flopée d'ogres aux dents longues), le résultat est aléatoire. La passion fait bien les choses ; la cupidité les détruisent : aucun rapport (de boîte) !... Qu'est-ce qui a changé en 50 ans ? : les sommes engagées : il y a-t-il une solution ? Moins de cupidité.