L'ACO veut voir plus de femmes en sport auto

L'ACO veut voir plus de femmes en sport automobile

En ce 8 mars, l'ACO manifeste sa volonté de rendre le sport automobile plus accessible aux femmes, à travers différentes initiatives.

A l'occasion de la journée internationale des droits de la femme, l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), organisateur des 24 Heures du Mans, a tenu à manifester sa volonté de rendre le sport automobile plus accessible aux femmes, à tous les postes : pilotes, mécaniciennes, ingénieures, techniciennes ou encore commissaires. L'ACO espère voir plus de femmes dans tous les domaines.

« Il ne s'agit en aucun cas d'obligation, ni même d'appliquer des quotas, mais plutôt d'élargir et de concrétiser le champ des possibles pour les femmes et les jeunes femmes, » explique Pierre Fillon, le Président de l'Automobile Club de l'Ouest. « L'ACO ne veut plus seulement leur permettre le droit de rêver, mais plutôt le droit de faire, de pratiquer, de réaliser leurs envies, leur passion. »

« L'endurance est un sport d'équipe. Au quotidien, à l'ACO, nous œuvrons en relais, hommes-femmes. Le passé et le présent de l'ACO et des 24 Heures du Mans témoignent de notre engagement en ce sens. »

Depuis la création des 24 Heures du Mans, 59 femmes ont participé à la course comme pilotes. Elles seront plusieurs à participer aux 24 Heures du Mans cette année, en auto comme en moto. En Auto, le Kessel Racing alignera une Ferrari pour Manuela Gostner Rahel Frey et Michelle Gatting en GTE Am. Le Girls Racing Team participera encore aux 24 Heures moto.

L'ACO soutient plusieurs initiatives

Les initiatives pour promouvoir les femmes dans le sport automobile sont nombreuses et l'ACO s'y associe. Le circuit de karting du Mans accueille la finale européenne de The Girls on Track ce week-end. Ce programme de détection de femmes pilotes âgées de 13 à 18 ans, a été lancé par la Commission Women in Motorsport de la FIA. La Présidente de cette commission est Michèle Mouton, vice championne du monde des rallyes en 1982 et concurrente des 24 Heures du Mans en 1975.


En Asian Le Mans Series, Michaela Dorvikova, qui dirige l'équipe ARC Bratislava, championne de LMP2 Am, a été élue personne de l'année.

L'ACO organise aussi la Women's Cup, une compétition de moto réservée aux femmes.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

samedi 09 mars 2019 à 11:28 SAXO kitcar-96 dit : Ah ouais quelle idée géniale Marlène Schiappa Ségolène Royal Anne Hidalgo Clémentine Autain Cécile Duflot, ah c'est sûr qu'avec des cinglées comme ça les mecs ils sont plus là

samedi 09 mars 2019 à 00:14 CarCircus dit : Moi, ça me pose aucun problème du moment qu'elles sont compétentes dans la fonction qu'elles exercent, pour ce qui est du pilotage d'une F1, j'en suis pas sûr, déjà que la concurrence est féroce pour ces messieurs, pour cette catégorie les limites physiques restent pratiquement insurmontables, mais pas impossibles. Alors courage mesdames et bonne fête.