FE - Vergne veut se relancer au championnat

FE - Jean-Eric Vergne veut se relancer au championnat

Jean-Eric Vergne pense qu'il peut encore remporter le titre cette saison en Formule E. Il vise la victoire à Hong Kong.

Jean-Eric Vergne a vécu un début de saison difficile en Formule E, avec une pénalité à Ad Diriyah, un tête-à-queue à Marrakech et des accrochages à Santiago et Mexico. Le champion en titre est actuellement huitième au championnat. Son retard sur Jérôme d'Ambrosio, le leader, n'est cependant que de 25 points, la valeur d'une victoire. Vergne espère un bon résultat à Hong Kong dimanche, mais il estime que ce n'est pas une nécessite pour conserver une chance de titre.

« Ce serait sympa de monter sur le podium ici à Hong Kong, » indique Vergne (vidéo). « Après, dans ma malchance de ce début de championnat, ma chance est qu’aucun pilote ne s’est détaché du groupe. Personne n’a beaucoup de points d’avance. Si je gagne cette course, je me retrouve avec les leaders du championnat. Il reste encore neuf courses. Il y a énormément de poins à distribuer. On n’arrive pas avec une pression immense en se disant qu’il faut absolument marquer des points dans cette course, sinon c’est fini. Il en reste encore beaucoup après celle là. Il faut juste essayer de marquer des points et de réenclencher une spirale de courses positives. »

Le Français pense qu'il peut gagner ce week-end : « On espère toujours, à chaque fois, que ce sera une bonne course pour nous, mais on ne le sait jamais, » précise Vergne. « La seule chose à faire est de travailler dur, de rester concentrés et essayer d’avoir le meilleur résultat possible. Le week-end va être extrêmement difficile mais nous allons essayer de tirer notre épingle du jeu et partir sans regrets. Pour moi, partir d’une course sans regret, (...) c’est en général gagner la course. On va tout faire pour. »

Vergne va rouler dans le deuxième groupe de qualifications... mais cet avantage pourrait être gommé par la pluie  : « Je pense que la course qu’on va voir dimanche va être un peu spéciale avec la météo. Ils annoncent beaucoup de pluie. »

Vergne pense que la roue va tourner

Jean-Eric Vergne veut rester dans un état d'esprit positif. Il pense que la malchance va le lâcher et qu'il va décrocher de meilleurs résultats.

« C’est sûr que ce début de saison a été plutôt difficile pour moi, » reconnaît Vergne. « Je n’ai pas eu énormément de chance. Cela arrive d’avoir de la malchance. Il ne faut pas rester négatif sur tout ce qu’il s’est passé. Il faut en tirer le positif, laisser le négatif de côté, et attirer à nouveau la chance. C’est une roue qui tourne. Cela s’en va, ça revient, mais ça fait partie du jeu. Il y a toujours des moments dans un championnat où on a de la malchance et où on perd des points, et des moments où la chance est de votre côté. Cela fonctionne bien comme ça. En général, sur une année, c’est plutôt bien étalé. Je suppose que mes beaux jours arrivent. »

Nelson Piquet a percuté Jean-Eric Vergne à Mexico. Ils étaient en désaccord sur la cause de l'incident mais Vergne est surtout satisfait que personne n'ait été blessé. « Ce n’est jamais très sympa de voir des voitures se percuter et terminer dans le mur, » estime Vergne. « Je n’ai pas forcément discuté avec lui mais par radio, j’ai demandé s’il allait bien. On m’a dit qu’il allait bien et qu’il était sorti de la voiture. C’est la seule chose qui m’importait. Sa course était terminée, ma course était terminée, donc il n’ avait pas grand chose à dire. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez