F1 - Des réactions « mitigées » au règlement 2019

F1 - Ross Brawn a reçu des réactions mitigées au règlement 2019

Ross Brawn veut attendre le début de la saison pour voir l'effet du règlement aérodynamique. Les discussions pour 2021 avancent, malgré les réticences.

Le règlement technique évolue cette année, avec de gros changements dans l'aérodynamique pour permettre aux monoplaces de se suivre plus facilement, ce qui devrait favoriser les dépassements. Kevin Magnussen a senti un effet positif mais d'autres voix s'élèvent contre ce règlement. Ross Brawn, le manager de la F1, a déclaré à Auto Bild que les réactions sont « mitigées » pour le moment.

« La meilleure réaction était "Le nouveau règlement aéro fait une grosse différence", » détaille Brawn. « La plus mauvaise "Rien n'a changé". Mais il faut attendre et voir plusieurs voitures se suivre en course. Nous savons aussi que ce n'est pas la solution complète, juste une étape vers 2021. »

Pour Günther Steiner, il faut éviter tout jugement hâtif : « Nous ne verrons vraiment qu'après trois ou quatre courses ce que cela donne vraiment, » estime le patron de l'équipe Haas. « En général, les dépassements sont très difficiles en Australie, c'est probablement l'un des endroits où c'est le plus dur. Si cela ne fonctionne pas là bas, il ne faudra pas tirer la conclusion que ça ne marchera pas toute l'année. Nous devons voir si cela marche ou pas et on ne s'en rend compte que dans des situations de course. »

Les discussions pour 2021 sont parfois difficiles

Le règlement 2021 devrait voir les voitures évoluer énormément. La F1 a dévoilé plusieurs concepts l'an dernier et les discussions sur l'aérodynamique sont « déjà très avancées » selon Brawn. Les discussions les plus difficiles reposent sur l'aspect financier. « C'est difficile de réconcilier les équipes pour définir le règlement, fixer des limites aux budgets et (revoir) la répartition des revenus, » indique Brawn. « Cela prend du temps mais nous faisons des progrès. D'énormes progrès. »

« Mais les sujets sont trop complexes pour se contenter de donner quelque chose aux équipes. Ce serait naïf de penser qu'une chose comme ça, par exemple dans la répartition des revenus, puisse marcher. Ceux qui ont beaucoup veulent le garder. Les autres en veulent plus. Nous devons instaurer un équilibre, parce que si les revenus sont mieux distribués, le championnat en bénéficiera. »

Des changements sont déjà actés : « Le groupe stratégique ne réunira plus six équipes, elles y seront toutes, » indique Brawn.

- Comment sont prises les décisions ?

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 11 mars 2019 à 16:48 a:tipik dit : ...« Le groupe stratégique ne réunira plus six équipes, elles y seront toutes, » indique Brawn....excellente idée quand on est impliqué il y a un meilleur consentement aux décisions.