F1 - Russell ironise sur les soucis de Williams

F1 - George Russell ironise sur les soucis de Williams

George Russell fait ses débuts sans pression à Melbourne. Pour lui, les observateurs imaginent que la Williams perdra ses roues dès la sortie des stands.

Williams a vécu une intersaison difficile. L'équipe est arrivée à Barcelone en retard, elle a interrompu son roulage plus tôt que prévu en raison de pièces trop usées et Paddy Lowe, son directeur technique, a pris un « congé » la semaine dernière. Après les essais, trois groupes semblent séparer la F1 : les trois top teams, le milieu de classement et Williams, distancée par le reste du plateau.

George Russell va faire ses débuts dans ce contexte difficile. Il ironise sur la perception du public sur le niveau de son équipe.

« De mon côté, j'arrive ici sans pression, » a assuré l'Anglais à Motorsport Week. « Tout le monde s'attend à ce que nous finissions très loin, que les roues se détachent à sortant des stands. Je pense que toute autre chose sera perçue comme une réussite de l'extérieur. »

« De bonnes fondations »

George Russell a conscience du retard de Williams mais il estime que la monoplace a un bon comportement, ce qui représente une bonne base pour entamer la saison.

« Je vais prendre la piste pour prendre du plaisir, faire de mon mieux dans cette situation, nous devons juste construire sur ça, la maniabilité (de la voiture) est bonne, et les mecs peuvent vraiment se concentrer pour rendre la voiture plus rapide et augmenter ses appuis, » explique-t-il.

« Quand on compare à l'an dernier, quand il y avait de gros soucis d'équilibre, ils passaient la plus grande partie du temps à essayer de compenser ça... Comme je l'ai dit, nous n'y sommes peut-être pas encore mais nous avons de bonnes fondations sur lesquelles construire. »

Kubica pense que l'équipe est en retard

Robert Kubica estime que Williams paie encore le retard des essais privés. Il reste concentré sur son travail et ne veut pas perdre de temps à critiquer la situation.

« Malheureusement, nous sommes arrivés en retard aux essais hivernaux et on ne rattrape pas ce retard en une semaine, donc il y a encore des choses à résoudre, » a reconnu le Polonais en conférence de presse. « Les mecs donnent vraiment tout, surtout en piste mais aussi à l'usine. »

« C'est une période difficile mais nous faire notre possible dans cette situation. Nous ne pouvons pas la changer, donc nous devons nous concentrer sur ce que nous avons. Cela ne sert à rien de gâcher de l'énergie et du temps et de se dire que le travail sera difficile. Nous devons juste faire notre travail et c'est l'approche de tous les membres de l'équipe. Nous devons faire en sorte de maximiser les opportunités avec ce que nous avons. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 14 mars 2019 à 18:46 Fisico04 dit : Le gars qui a écrit l'article est un champion de l'orthographe dis donc