F1 - Hamilton confirme que Ferrari est devant

F1 - Lewis Hamilton confirme que Ferrari est devant

Lewis Hamilton est certain que Ferrari a l'avantage et Sebastian Vettel espère que c'est le cas. La Mercedes n'aura pas de nouveautés à Melbourne.

Mercedes voyait Ferrari devant après les essais privés, une opinion partagée par le clan Red Bull. Lewis Hamilton voyait la Scuderia 0,5sec au tour devant. Il assure que Mercedes n'a pas caché son jeu et que l'avantage de Ferrari était réel.

« (La forme) n'est pas difficile à lire, » a estime Hamilton en conférence de presse à Melbourne. « Je pense que c'était assez clair, même si c'est difficile de savoir ce que tout le monde faisait. Naturellement, nous ne le saurons vraiment qu'en montant dans la voiture demain, et on aura une meilleure idée en qualifications et comme d'habitude, on a une idée du niveau de tout le monde après les premières courses, mais nous avons dit que nous avons du travail et ce ne sont pas des conneries. Nous avons du travail. »

Hamilton espère que Mercedes sera capable de rivaliser avec Ferrari ce week-end mais il n'a aucune certitude : « Ce pourrait être plus serré que ce que nous pensons, l'écart pourrait être plus gros que ce que nous pensons, » a confié l'Anglais à Sky Sports F1. « Nous ne savons pas ce qu'ils ont dans leur manche. »

Pas de nouveautés sur la Mercedes

La Mercedes n'a pas évolué depuis la deuxième semaine d'essais à Barcelone, quand l'équipe a apporté un important package de nouveautés. Hamilton craint que la concurrence ait prévu de grosses évolutions.

« Nous aurons une meilleure compréhension (de la monoplace), mais je pense que ce sera la même chose pour tout le monde, » précise Hamilton. « Nous n'avons pas de nouveautés. »

« Ce sera intéressant de voir ce que donnent les nouveautés de Red Bull, et je sais que d'autres, comme Ferrari, ont des nouveautés en général pour la première course, donc ce sera intéressant. »

Vettel espère que Ferrari a l'avantage

Sebastian Vettel ne pense pas avoir un statut de favori pour le moment, mais il espère avoir un premier avantage au championnat en quittant Melbourne.

« A ce stade, je pense que nous sommes tous des chasseurs et tous des châssis, » a analysé le pilote Ferrari en conférence de presse. « Nous avons zéro point. J'espère qu'en partant d'ici, nous serons dans la position du châssis. C'est l'objectif. »

Lewis Hamilton reste sur cinq poles à Melbourne, mais Sebastian Vettel a remporté les deux dernières courses. Des faits de course ont joué en sa faveur en 2018 et il pense que Ferrari est dans une meilleure position cette saison : « L'an dernier, les essais ne se sont pas bien passés pour nous, nous avions des soucis à résoudre sur la voiture et nous avons été un peu chanceux durant le week-end de course, avec la voiture de sécurité, qui nous a permis de gagner, » se souvient Vettel. « Mais je pense (...) que nous sommes mieux préparés. »

« Notre voiture a l'air de bien fonctionner : il n'y a pas de soucis à ce stade. Cela étant dit, nous ne pouvons pas faire mieux que le résultat de l'an dernier. Donc un week-end difficile nous attend. On est toujours un peu nerveux au début, on ne sait pas exactement où se situer. On ne sait pas ce qu'il va se passer. Mais vous savez, je pense que (notre) était d'esprit est bon, que l'ambiance est bonne, nous sommes contents d'être là et de débuter la saison. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 15 mars 2019 à 10:05 Krep dit : Je ne sais pas qui a écrit cet article. Mais si c’est le stagiaire, il faudrait que quelqu’un le relise avant de publier autant de fautes !