Aston Martin Valkyrie (2019) : le simulateur

VIDEO. Le responsable des essais de l'Aston Martin Valkyrie présente les tests en simulateur.

L'Aston Martin Valkyrie doit être lancée cette année. Alors que la firme de Gaydon a présenté le premier prototype fonctionnel de son hypercar hybride au salon de Genève 2019, son développement bat son plein au Royaume-Uni. Le constructeur travaille avec Red Bull Racing, et peut ainsi utiliser le simulateur de l'écurie de F1.

Chris Goodwin, pilote d'essai chargé des performances chez Aston Martin venu de chez McLaren, explique en quoi consiste son utilisation dudit simulateur. Ce dernier est paramétré pour reproduire le comportement de la Valkyrie. Au fil de leur développement, les programmes de fonctionnement de l'auto y sont intégrés pour être évalués par le pilote. Découvrez la vidéo.

La plus rapide ?

Actuellement, Aston Martin peaufine le comportement de la suspension adaptative et des éléments aérodynamiques actifs de la Valkyrie afin qu'ils contribuent à créer un ensemble homogène en termes de conduite. Direction, pneus, freins et de nombreux autres paramètres sont définis grâce au simulateur avant leur mise en place à bord de prototypes.

Selon Goodwin, la Valkyrie sera la voiture de route la plus rapide du monde, et l'écart avec la production existante sera grand. Les ingénieurs travaillent à rendre la voiture aussi exploitable pour un client classique qu'engageante pour les pilote de F1 ayant réservé leur exemplaire. Daniel Ricciardo ferait partie de ces derniers.

L'Aston Martin Valkyrie est animée par un V12 6,5L atmosphérique prenant 11.100 trs/mn, secondé par un système électrique. Le tout développe 1.176ch et 900Nm de couple. L'hypercar sera la première d'une famille de modèles à moteur central-arrière qui comptera également la Valkyrie AMR Pro de circuit, la AM-RB 003 (nom de code) et la prochaine Vanquish.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

poool/views/script not found