FE - Vergne : « Il y a trop d'accidents »

FE - Jean-Eric Vergne estime que les accidents sont trop nombreux

Jean-Eric Vergne estime que les accrochages sont trop nombreux en Formule E, en raison de dépassements devenus trop difficiles.

Les accrochages ont été nombreux dans les six premières courses de la saison en Formule E. Le spectacle au rendez-vous mais Jean-Eric Vergne déplore le nombre de contacts entre les pilotes. Le pilote DS Techeetah estime que les dépassements sont devenus trop difficiles.

« C’est une certitude, il y a beaucoup trop d’accidents aujourd’hui en Formule E, » déclare-t-il (vidéo). « Trois drapeaux rouges, (alors qu’)il n’y en avait jamais en Formule E, (...) c’est beaucoup trop. Ce n’est pas normal. »

 « Les pilotes se poussent beaucoup trop les uns les autres, parce qu’on ne peut plus doubler, les circuits sont un peu trop étroits et on n’économise plus d’énergie, » détaille-t-il. « Les pilotes restent à fond du début à la fin de la ligne droite, donc il n’y a aucune opportunité de dépassement. Dès qu’on veut dépasser, c’est le trop qui fait qu’il y a les contacts. »

Le format des courses a une influence

Pour Sébastien Buemi, l'évolution des stratégies joue aussi sur le nombre d'accrochages. La gestion d'énergie a moins d'importance qu'auparavant, ce qui rapproche les performances des pilotes.

« Je pense que le nouveau format de course, de 45 minutes et un tour, n’aide vraiment pas, » explique Buemi (vidéo). « A chaque fois qu’il y a un accident en début de course, nous n’avons plus besoin d’économiser de l’énergie, jusqu’à la fin. Quand on roule à fond, c’est extrêmement difficile de faire un dépassement. »

« Par conséquent, quand on essaie de dépasser, très souvent il n’y a pas de dépassement, ou il y a une touchette. »
« Je pense que le format de course n’a pas aidé. Les courses ont quand même été intéressantes, il faut juste trouver le juste milieu là dedans. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 12 avril 2019 à 20:09 leon dit : et du coup , c'est bientot la fin de ce truc de tondeuses à gazon : chic !