F1 - Ocon pense que Ferrari a « sacrifié » Leclerc

F1 - Estteban Ocon pense que Ferrari a sacrifié Charles Leclerc à Shanghaï

Esteban Ocon ne comprend pas pourquoi Ferrari a demandé à Charles Leclerc de laisser passer Sebastian Vettel au Grand Prix de Chine.

Ferrari a demandé à Charles Leclerc de laisser passer Sebastian Vettel en début de course à Shanghaï. La Scuderia voulait que Vettel réduise l'écart avec Valtteri Bottas, mais il avait visiblement un rythme similaire à celui de son équipier. Esteban Ocon a du mal à comprendre les motivations de Ferrari.

« C'est difficile à comprendre, » a expliqué le troisième pilote de Mercedes sur Canal +. « Il y a peut être une raison interne. J'ai vu Sebastian passer devant Charles (...) et après il n'allait pas plus vite. Pour moi, on aurait dû échanger les positions à nouveau et Charles repasser devant. »

« C'est lui qui avait fait la meilleure course jusque là. Ce n'est pas vraiment justifié. »

Des consignes peuvent avoir du sens

Chez Force India, Esteban Ocon a plusieurs fois été confronté à des consignes avec Sergio Pérez. La règle était que qui dépassait son équipier devait ensuite gagner des places, et qu'il rendait la position s'il n'y parvenait pas.

« On l'encaisse quand il y a des raisons claires et que son équipier va beaucoup plus vite, pour gagner une position, » précise Ocon.

A Shanghaï, Sebastian Vettel n'a cependant pas réussi à creuser l'écart : « Là, ce n'était clairement pas justifié parce que Charles allait aussi vite que Sebastian, » précise Ocon. « On a sacrifié sa course, clairement. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

mardi 16 avril 2019 à 09:09 paris dit : @youssouf Vettel ne serai certainement pas 10 fois champion du monde si il serait chez Mercedes, Vettel 4 titres gagnés car il était aider par Redbull en sacrifiant souvent Webber et Redbull dominer ses concurrents à l’époque! Vettel c’est fait dominer par Ricardo qui lui même c’est fait dominer par Max! Vettel ce fait déjà mener la vie dur par Charles qui est un jeune pilote! Vettel est un top pilote mais il a atteint le sommet y’a quelques années Hamilton est bien meilleur pilote, Max aussi et j’espère que Charles le sera aussi!!!

mardi 16 avril 2019 à 07:16 Carlos dit : Oui, peut-être rien mais ce n'est pas la 1ère fois que cette impression de décision émotionnelle prise dans l'urgence l'emporte sur le pragmatisme chez Ferrari. En tout cas j'ai cette impression. Et peut être que Binotto, ni aucun autre Italien, n'est pas la bonne personne pour dirigé Ferrari avec tout ce que ça comporte de fardeau, pression etc...

lundi 15 avril 2019 à 21:43 hmmm dit : @carlos, Je ne vois pas vraiment en quoi cette histoire de "latin" vient faire la dedans... n'oublions pas qu'on a faire un Binotto qui est là depuis 3 courses. Laissons lui un peu de temps quand même.

lundi 15 avril 2019 à 21:35 hmmm dit : @Youssouf, Mercedes a eu recours à la même stratégie l'année dernière. Dans le cas du GP de Russie même pire en privant BOT d'une victoire bien mérité pour l'offrir à HAM, pour ne citer qu'un exemple.

lundi 15 avril 2019 à 20:59 Carlos dit : Ferrari subit une fois de plus une stratégie stupide. Pendant ce temps les autres travaillent des double-arrêts géniaux et finalement simples à mettre en œuvre (écarts + reflexes) . Évidement ça demande du travail . Est-ce un problème latin ? La scuderia en crèvera.

lundi 15 avril 2019 à 20:57 Youssouf Diallo dit : Je pensais que F1 était un sport comme le tour de France, mais s'il faut avoir des privilégiés, alors on ne comprend plus rien. Mercedes ne prend pas Hamilton comme le Dieu tout puissant. Si Valteri est plus fort, qu'il fonce! Pour les Italiens c'est une question je ne sais quoi! Vettel n'est plus la solution avec Ferrari qui à atteint son paroxysme face à Mercedes, les Allemands n'ont pas fini de surprendre le monde en technologie. Vettel chez Mercedes serait encore 10 fois champion du monde.

lundi 15 avril 2019 à 13:28 CarCircus dit : Ferrari est devenue une écurie briseuse de talents, leur égaux démesuré leur fait perdre le sens des réalités et la lucidité nécessaire pour gérer un groupe et non favoriser un individu, la F1 est un sport de vitesse et non de politique.

poool/views/script not found