F1 - Prost confiant pour l'évolution de Renault

F1 - Alain Prost sent que Renault progresse

Alain Prost estime que Renault a fait de gros progrès, surtout sur le moteur. Il est confiant pour les prochains mois.

Renault a vécu un début de saison mouvementé, avec des soucis à répétition sur le MGU-K. Du côté des performances, l'équipe est remonté au quatrième rang après Shanghaï, à égalité avec Alfa Romeo. Alain Prost sent que Renault progresse, surtout sur le moteur. Le châssis est toujours moins bons que ceux des top teams.

« Pour l'instant, il n'y a péril en la demeure dans le programme qu'on s'est fixé, » a déclaré l'ambassadeur et conseiller de Renault dans Formula One sur Canal +. « Si ce n'est qu'on est un peu moins bons en termes de performances et surtout de fiabilité. Par contre, en performances moteur, je peux vous dire qu'on est pas mal du tout. C'est plutôt sur le châssis qu'on doit travailler. »

Renault a eu plusieurs soucis de fiabilité sur le moteur depuis le début de la saison. Alain Prost juge ces problèmes inévitables quand de tels progrès sont faits : « Depuis deux ou trois ans, on était plutôt limite en performances. Quand on gagne beaucoup de performances d'un coup, c'est toujours au détriment de la fiabilité, même si on passe des heures au banc d'essai, même si à Barcelone nous n'avons pas eu tellement de problèmes. Il y a toujours un moment où ça vous rattrape. »

« Nous sommes sur une base où je pense que nous allons pouvoir travailler d'une manière un peu plus sereine. »

Renault veut réduire l'écart

Renault n'est pas en mesure de rivaliser avec Mercedes, Ferrari et Red Bull, mais l'objectif pour la saison est surtout de réduire l'écart, ce qui est difficile dans le contexte actuel.

« De toutes façons, nous savons qu'ils sont inatteignales, » estime Prost. « Il faut être réalistes. Le tout est de s'en rapprocher, autant en qualifications qu'en course. Il faut développer. Il faut aussi travailler la fiabilité. »

« Je pense qu'on aura encore une ou deux courses difficiles. Après ça ira mieux. (Les top teams) sont des machines de guerre, avec beaucoup plus de moyens, beaucoup plus de personnel. »

« Il faut être ingénieux. Le règlement ne vous permet pas d'être ingénieux. Il faut construire de grosses machines. On a amélioré la voiture. Ils font aussi bien et peut-être mieux, donc il faut passer à la vitesse supérieure, mais on le sait. »

« Il y a plein de choses dans les cartons. Attendons de voir si on arrive à réduire l'écart. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)12

vendredi 19 avril 2019 à 11:44 Peyence dit : Les commentaires hargneux de certains font quand même un peu sourire… Combien d'années avant que Mercedes ne soit au top ? Combien d'années (encore) avant que Ferrari ne surpassent Mercedes ? Combien d'années avant que Redbull - sans Renault - ne soit n°1 ? Par contre, 3 4 ans sont trop longs pour que Renault soit en tête ? Je veux bien que la passion soit de mise, mais réussir dans cette compétition est aussi un travail de fourmi et en ce sens, il serait bon de regarder le verre à moitié plein ; Renault a abandonné plus que tout autre cette année : certes, mais quand ça roule, ça roule devant Haas, devant Alfa Roméo ; Renault n'investira pas autant que les 3 devant avant 2021, logique au regard des chamboulements futurs ; Les RS17-18-19 et 20 doivent être vues comme des laboratoires et non comme des machines à gagner ; Ca me fait également mal au ventre, mais Prost, Abitboul & les nombreux techniciens qui oeuvrent ne sont pas + mauvais que les autres : ils sont à leur place au regard des attendus ; Quant aux com qui laissent entendre "qu'il se pourrait que", "qu'on est meilleur ici ou là", "qu'on est en net progrès mais…", c'est aussi ce qu'on entend venant d'Italie ou d'Autriche ! C'est de la com ;)

jeudi 18 avril 2019 à 14:36 CarCircus dit : @Alex, tu as l'air de t'y connaître question tr... du c..., j'imagine que c'est pour cette raison que tu nous sort ta m...

jeudi 18 avril 2019 à 13:18 paul dit : @hmmm tout le monde sous traite en f1! Honda par exemple ne conçoit pas son turbo pourquoi? Car ils son nul ? Pourtant honda ne s’occupe que du PU car il profite du meilleur chassis du plateau ( RB ) qui sublime leur moteurs.

jeudi 18 avril 2019 à 11:30 alex dit : Je vois qu il y a beaucoup d'experts de F1, plutôt experts de tr... de c... et aussi des langues de pu... incomp.étents.. bande b..z.ux

jeudi 18 avril 2019 à 10:28 hmmm dit : @paul, Un peu simpliste comme conclusion je trouve. Renault profite bien du savoir faire Nissan pour ses véhicules de route. Si c'est vraiment Nissan qui fabrique le MGU-K, ce qui reste à vérifier, c'est quand-même Renault qui le vérifie et qui l'installe dans le moteur estampillé Renault. Il doit y avoir aussi une raison pourquoi Renault sous-traite le MGU-K à Nissan. Manque de savoir-faire de la part de Renault dans ce domaine ? Encore, reste à vérifier si c'est vraiment Nissan qui fournit le MGU-K. Je ne serai pas étonné si cela devrait être le cas car, Nissan est bien plus expérimenté dans l'électrique et dans l'hybridation que Renault.

jeudi 18 avril 2019 à 07:59 paul dit : @carcircus les problèmes son lié a Nissan! C’est Nissan qui conçoit le mgu-k, donc les japonais sont nul! Renault devrait ce le faire tout seul et ils sen sortirait bien mieux .

mercredi 17 avril 2019 à 22:04 hmmm dit : Étrange les propos de la part de Prost, hormis les quelques contradictions dans ce qu'il dit.

mercredi 17 avril 2019 à 21:57 CarCircus dit : @saxo, c'est exacte ce que vous dites, pour ne citer que le foot, être un bon joueur ne fait pas de vous un meilleur entraîneur, pour le reste, Renault a vraiment du mal à gérer cette technologie hybride, en plus le châssis n'est pas leur force, les seuls fois où ça a marché, c'était du Benetton.

mercredi 17 avril 2019 à 19:27 tarzan dit : il faudrait y mettre l'argent nécessaire pour que ça marche comme il se doit d'une part et d'autre part les dirigeants sont ils si compètent que ça j'en doute tout les ans s'est le même refrain sans vraiment de progrès significatif

mercredi 17 avril 2019 à 16:18 SAXO kitcar-96 dit : Alain Prost était un excellent pilote, par contre dès qu'il a un rôle de patron dans une écurie ce n'est vraiment pas ça, pour preuve sa malheureuse expérience lorsqu'il à monter son écurie et actuellement même si les responsabilités sont moins importantes je constate que c'est un échec,

mercredi 17 avril 2019 à 15:40 Jos dit : Prost est chèrement payé pour soutenir une équipe dirigeante INCOMPÉTENTE qui doit dégager rapidement. En effet, trois ans de promesses non tenues et cette année 4 arrêts moteur en trois courses ç'a suffit!!! La F1 n'est pas une course de marchants de tapis!!!

mercredi 17 avril 2019 à 12:29 c'est ça dit : parole parole parole......