F1 - Giovinazzi a eu le même problème que Leclerc

F1 - Pourquoi Alfa Romeo a renoncé à un correctif de Ferrari

Alfa Romeo n'a pas pu utiliser le système électronique modifié par Ferrari à Shanghaï. C'est ce qui a privé Antonio Giovinazzi des qualifications.

Charles Leclerc a eu un souci sur le système électronique de son moteur à Bahreïn et Ferrari est repassée sur une ancienne version en Chine. Alfa Romeo n'a pas pu le faire et c'est finalement ce qui a privé Antonio Giovinazzi n'a tour rapide en Q1.

« Nous avons demandé à nos équipes clientes de faire le changement, » a expliqué l'Italien à Crash.net. « Haas l'a fait. »

« Alfa ne l'a pas fait pour des questions d'installation, ils jugeaient les changements nécessaires dans l'installation trop compliqués et risqué. Antonio Giovinazzi a donc eu un problème en qualifications. »

Ferrari espère un changement rapidement

Ferrari préconise à Alfa Romeo de faire le changement rapidement: « J'espère que le changement sera fait le plus vite possible sur leur voiture, » déclare Binotto.

L'installation du groupe propulseur a posé problème vendredi matin puisqu'un souci à ce niveau a privé Giovinazzi de la première séance d'essais.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 18 avril 2019 à 11:23 lazy dit : J'ai eu peur j'ai cru que c'était un choix volontaire de Ferrari pour une quelconque raison, merci de l'info :)