Volkswagen I.D. R (2018): aéro revue pour le 'Ring

VIDEO. Volkswagen dévoile les nouveautés aérodynamiques apportées à l'I.D. R pour le Nürburgring.

Volkswagen poursuit les préparatifs de l'I.D. R dans l'objectif de battre le record des voitures électriques sur la célèbre Nordschleife (boucle nord) du Nürburgring. Le constructeur allemand détaille aujourd'hui les modifications aérodynamiques apportées au prototype par rapport à la configuration qui lui a permis de battre le record de Pikes Peak en 2018 aux mains de Romain Dumas.

L'une des deux principales évolution est le remplacement de l'aileron arrière par un modèle bien plus bas réduisant la résistance de l'air. De nombreux paramètres sont à prendre en compte. "L'air dans l'Eifel (région du Nürburgring, NDLR), qui se trouve à environ 600m au-dessus du niveau de la mer, est beaucoup plus dense qu'à Pikes Peak, où la ligne d'arrivée est à 4.302m d'altitude", explique Hervé Dechipre, l'ingénieur en charge de l'aérodynamique de l'I.D. R.

Le DRS comme botte secrète

L'autre nouveauté majeure est l'installation d'un système de réduction de traînée (DRS) activé par le pilote. Ce dispositif met l'aileron arrière à plat pour réduire la traînée. Employé en F1 pour améliorer temporairement la vitesse de pointe et faciliter les dépassements, le DRS sert ici aussi à économiser l'énergie des batteries. Il s'avèrera crucial dans la Döttinger Höhe, ligne droite longue de près de trois kilomètres. "Avec un DRS activé, la voiture demande moins d'énergie pour maintenir sa vitesse maximale tout le long de la Döttinger Höhe. L'I.D. R atteint sa vitesse maximale plus vite en utilisant moins d'énergie", détaille Dechipre. Le spoiler avant et le fond plat de la voiture ont également été modifiés. Découvrez ces évolutions en vidéo.

Volkswagen prévoit d'effectuer sa tentative de record l'été prochain. Après une telle campagne de communication, le constructeur sera attendu au tournant. En configuration "Pikes Peak", l'I.D. R tirait 680ch de ses deux moteurs électriques, avec une transmission intégrale et un poids inférieur à 1.100kg. L'actuel meilleur temps d'une voiture électrique est détenu depuis 2017 par la supercar chinoise Nio EP9 et son chrono de 6'45"90. Quelques voitures de série à moteur thermique ont fait mieux depuis, et la firme de Wolfsburg a à cœur de montrer de quoi ses véhicules "zéro émission" sont capables à l'aube du lancement de sa gamme électrique I.D. Le meilleur temps absolu sur la Nordschleife est le chrono de 5'19"55 établi l'an dernier par la Porsche 919 Hybrid Evo, faisant ainsi tomber le précédent record de 6'11"13 qui tenait depuis 35 ans.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)1

mercredi 17 avril 2019 à 21:28 corentin dit : L'avant est stylée mais l'arrière très spéciale