FE - Vergne a sauvé des points importants

FE - Jean-Eric Vergne a sauvé des points importants à Paris

Jean-Eric Vergne pense que sa sixième place dans l'E-Prix de Paris de Formule E est un bon résultat, après une course très mouvementée.

Entre la grêle, les interruptions et les accidents, l'E-Prix de Paris a été très difficile pour les pilotes. Dans ce contexte, Jean-Eric Vergne est satisfait de sa sixième place. Elle lui permet d'être à la même position au championnat et de préserver ses chances d'un deuxième titre consécutif.

« C'était une course extrêmement difficile, surtout que Paris n'est pas un circuit facile, » déclare Vergne. « Il y a beaucoup de bandes blanches, beaucoup de passages piéton. C'était extrêmement piégeux. De temps en temps, on ne voyait extrêmement rien. »

« Pour une première (sous la pluie) je suis content d'avoir, premièrement, fini la course, et ensuite dans les points. Prendre la sixième place en partant 12ème, c'était le mieux que je pouvais faire. Marquer des points, continuer à avancer dans le championnat : c'est dans ces moments difficiles qu'on fait le championnat. Je n'ai pas marqué le plus de points (...) mais on va continuer à travailler et tout est encore ouvert au championnat. »

Vergne veut gagner à Monaco

Le championnat reste très ouverts après Paris. Huit pilotes se tiennent en 22 points et huit pilotes différents ont gagné les huit premières courses de la saison. La Formule E devient très imprévisible, ce qui ne gêne pas Jean-Eric Vergne.

« Je ne sais pas si n'importe qui peut gagner le championnat, » précise Vergne. « Chacun voit midi à sa porte, si c'est une bonne chose qu'il y ait huit vainqueurs ou pas. Pour moi ça ne change pas grand chose. »

Dans moins de deux semaines, la Formule E va revenir à Monaco, sur un tracé plus court que celui emprunté par la Formule E : « Je suis impatient d'être à Monaco pour tenter d'améliorer les choses, » indique Vergne. « L'objectif sera de marquer des points et de viser ma seconde victoire de la saison. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez