F1 - Vettel lassé par les succès de Mercedes

F1 - Sebastian Vettel lassé par les succès de Mercedes

Sebastian Vettel se lasse des victoires de Mercedes, course après course, année après année. Il pense que Ferrari a le potentiel pour faire mieux.

Mercedes a remporté les quatre premières courses de la saison et le constructeur allemand a même réalisé quatre doublés. Sebastian Vettel est lassé par la domination de Mercedes.

« C’est ennuyant non ? » a déclaré le quadruple champion du monde à la BBC. « Tellement ennuyant. Ce n’est pas que quatre courses. C’est à peu près quatre ans. »

Les succès de Mercedes sont aussi la conséquences des défaillances de Ferrari, notamment à Sakhir, où Charles Leclerc dominait avant d'avoir un souci sur son groupe propulseur.

« (Nous devons) travailler plus, travailler mieux, » reconnaît Vettel. « Nous donnons tout. Mais il faut respecter le fait qu’ils sont phénoménaux et qu’ils arrivent à avoir une bonne voiture la plupart du temps. »

Ferrari doit mieux exploiter sa voiture

Ferrari a gâché plusieurs opportunités cette année. La Scuderia a visiblement adopté de mauvais réglages à Melbourne alors qu'à Bakou, Leclerc avait l'avantage pendant les essais mais la baisse des températures en qualifications a finalement empêché Vettel, le seul représentant de Ferrari en Q3 suite à l'accident du Monégasque, de se battre pour la pole.

Vettel pense que Ferrari a un gros potentiel qui sera débloqué quand la monoplace sera mieux exploitée : « Je suis confiant, » indique Vettel. « Je crois en cette équipe et je sais que nous pouvons progresser. Je pense que nous avons une bonne voiture. »

« C’est juste que nous n’avons pas réussi à la mettre à la place qu’elle méritait à chaque fois, donc c’est difficile d’avoir de la confiance et des sensations, mais je suis convaincu que nous allons renverser la situation. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

jeudi 02 mai 2019 à 18:35 janclode dit : Un bon pilote F1 doit avoir un gros mental, être à 115%, il doit servir de locomotive pour toute l'équipe. Dans l'immédiat je sens Vettel à la peine pour exploiter le plein potentiel de la SF90 malgré la maladroite aide hiérarchisée de Binotto. Je pense que le podium (Vettel ou Leclerc) Ferrari va se pointer d'ici 2 ou 3 GP. Mais pour la victoire en fin de saison ? .... la messe est déjà dite, Mercedes ne commet AUCUNE ERREUR, et la régularité est la qualité essentielle d'un champion du monde, n'est ce pas Mr Vettel pour votre saison 2018 ?

jeudi 02 mai 2019 à 13:50 Juju dit : Je comprends qu'il soit lassé. Mais il faut regarder la réalité en face. Mercedes ne peut que gagner. Ils ne commettent aucune erreur. Qu'ils s'agissent des pilotes, des stratégies de course et du développement de la voiture, ils sont au taquet en permanence. Ca va jusqu'à bluffer sur leur sortie en Q3 où ils partent les premiers, s'arrêtent en bout de pit-lane, laissent passer tout ceux qui les ont imités, pour finalement profiter de l'aspiration. Ils ne laissent rien au hasard. A l'opposé, Ferrari accumule les erreurs de jugement en permanence, du staff aux pilotes, il n'y a pas un week-end qui se déroule parfaitement .Etant Ferrariste, ça me fait mal au cœur de l'admettre, mais c'est flagrant. Le seul reproche que l'on pourrait faire à Mercedes, c'est la tronche d'enterrement de Toto Wolf, quand Valteri Bottas gagne une course. A part ça, ils sont irréprochables.

mercredi 01 mai 2019 à 23:01 hmmm dit : En effet, les années "Vettel" étaient plus disputés. J'ai aussi de la peine à comprendre l'avis de Vettel. Je me souviens une conférence de presse datent du 2016 avec Rossberg, Hamilton et Vettel. Rossberg disant qu'il aurait bien aimé voir les autres équipes se rapprocher des Mercedes pour des courses plus serrés. Vettel l'avait alors interrompu on lui rétorquent que le paroles de Rossberg étaient quelque peu hypocrites. Vettel disait quelque chose dans le genre : "Tu as de loin la meilleure voiture et t'es mécontentement de ta situation. On change de voiture quand tu veux car moi je m'en plaindrais pas".

mercredi 01 mai 2019 à 16:30 janclode dit : Erreur de com ou véritable lassitude de la part de Vettel ? Binotto aurait il miser sur le bon cheval ?. Dans tous les cas le jeune rookie Leclerc marque des points car lui n'est pas atteint par la lassitude.

mercredi 01 mai 2019 à 12:40 MANFRED91 dit : désolé JICEAIR mais les courses étaient plus disputées entre 2010 et 2013. Si les années 2011 et 2013 ont été un peu ennuyeuses les millésimes 2010 et 2012 nous ont tenus en haleine jusqu’au dernier GP avec une belle bataille Alonso - Vettel. Rien avoir avec ces années où tout semble plié d’avance.

mercredi 01 mai 2019 à 11:17 jiceair dit : Il a la mémoire courte Vettel quand même... dominer pendant 4 ans de suite ça ne lui rappelle rien ? ça le dérangeait moins à cette époque :-)

mercredi 01 mai 2019 à 10:13 CarCircus dit : Vettel devra s'y faire, Mercedes est devenue la référence en matière d'organisation de gestion et de fiabilité, Ferrari et les autres ont du pain sur la planche.