F1 - Netflix : une saison deux (très) probable

F1 - La série de Netflix sur la Formule 1 devrait avoir une deuxième saison

Netflix et la F1 n'ont pas encore signé de contrat pour une deuxième saison de leur série documentaire, mais elle est déjà en tournage.

Formula 1 : Pilotes de leur destin, la série documentaire de Netflix sur les coulisses de la F1, a été très bien accueillie. Elle a offert une plongée inédite dans le championnat et touché un nouveau public.

Les équipes du documentaire sont présents sur les courses pour filmer une deuxième saison, ce qui a même mené à une séquence inattendue à Sakhir. Il n'y a pourtant pas encore d'accord formel entre la Formule 1 et Netflix pour poursuivre le projet.

« Sans qu'il y ait de contrat, ils ont filmé les essais, Melbourne, Bahreïn, la Chine et Bakou, donc je pense qu'il y aura une deuxième saison, » a déclaré Sean Bratches, le responsable des opérations commerciales de la F1, au SportsPro Live 2019 à Londres. « C'est le genre de choses qui attire un nouveau public et lui fait découvrir le championnat, qui leur dit "Hé, essayons ça". »

Mercedes et Ferrari pourraient participer

Cette première saison était marquée par deux grandes absentes, Mercedes et Ferrari. Les deux rivales pour le titre sont les seules à ne pas ouvrir leurs portes, mais cela pourrait changer cette année.

Toto Wolff, le patron de Mercedes, estime que la série donne une « impression positive » à un nouveau public et Sean Bratches espère convaincre les deux constructeurs d'y participer.

« Je suis de nature optimiste, » déclare Bratches. « Notre but est de créer une plateforme dont toutes les équipes peuvent se servir, et qu'elles y participent, dans tout (ce que nous faisons). »

Il estime que le succès de la série de Netflix attire des supporters mais que le championnat doit faire mieux pour les convaincre de suivre la F1 dans la durée : « S'ils viennent et que le championnat n'est pas compétitif, ils ne resteront pas, » estime Bratches. « Nous pensons, sans aucune équivoque, et la plupart des équipes et la FIA le pensent aussi, que la Formule 1 doit créer un meilleur spectacle pour les supporters, moins prévisible. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez