F1 - Chadwick vise la F1 grâce aux W Series

F1 - Jamie Chadwick vise la F1 grâce aux W Series

Jamie Chadwick pense que les W Series peuvent l'aider à rejoindre la F1, même si elle devra passer par d'autres catégories.

Les W Series ont fait leur début à Hockenheim. Ce championnat dédié aux femmes a été critiqué par certaines femmes pilotes, qui ne veulent pas être séparées des hommes. Jamie Chadwick, qui a dominé le week-end de Hockenheim, pense que la catégorie offre une exposition importante pour les femmes pilotes. Elle a remporté le MRF Challenge, une catégorie de monoplace au Moyen-Orient et en Asie, et elle a gagné une course en F3 britannique, mais sa victoire à Hockenheim a un goût particulier.

« En tant que pilote, une victoire est une victoire, mais en tant que personne, et en tant que femme dans le sport automobile, c’est incroyable, » a déclaré l’Anglaise au Telegraph. Les W Series lui ont permis de continuer sa carrière en monoplace : « Avec le soutien financier nécessaire, je n’aurais pas pu rester en monoplace. Mais les W Series m’ont permis de continuer mon rêve de F1. »

Chadwick pense que les W Series peuvent lui permettre d’accéder à la F1, même si elle devra passer par d’autres catégories : « L’idée n’est pas que si je gagne les W Series, je sois en F1 l’an prochain, » précise-t-elle. « Ce ne sera pas ça du tout. »

« Le vrai bénéfice des W Series est de permettre de passer dans une catégorie de F3 mondiale en 2020, et potentiellement la F2 ensuite. Si une femme est performante à tous ces niveaux, elle obtiendra naturellement sa place en F1. »

Chadwick ne voit aucun obstacle à un passage en F1 : « On peut franchir cette étape, » explique-t-elle. « Ce sont les courses où il fait chaud et plus longues qui peuvent créer des difficultés, comme la pression sur la nuque. Mais nous avons déjà vu des femmes faire des relais de course en F1. »

Désiré Wilson croit au championnat

A Hockenheim, le trophée de la victoire lui a été remis par Désiré Wilson, qui a aussi tenté de rejoindre la F1. Elle a essayé de se qualifier au Grand Prix de Grande-Bretagne 1980, en vain, mais elle a disputé une course hors championnat la Kyalami. Désiré Wilson pense que les W Series peuvent permettre de mener des pilotes à la F1.

« La Formule 1 est loin mais c’est faisable si le championnat créé une star, » a-t-elle déclaré au Guardian. « Elles devront encore passer par la F3 et la F2, mais pour elles, c’est un moyen de franchir l’étape suivante. »

Elle pense que les pilotes de W Series ont la bonne approche : « Ce n’est pas juste "Faisons la course, c’est une saison gratuite", » souligne Wilson. « Beaucoup de pilotes voient clairement ça comme une opportunité de briller. J’ai vu beaucoup de pilotes déçues parce qu’elles n’ont pas fait aussi bien que ce qu’elles voulaient, ce qui montre leur passion. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 07 mai 2019 à 18:04 hmmm dit : Franchement quand on voit le niveau de Chadwick à Hockenheim, c'est très impressionnant. Elle à dominé tous les essais libres, colle 1.7s à la deuxième en qualifs et gagne la course avec 1.3s d'avance malgré une boîte de vitesse hs. Affaire à suivre.