FE - Vergne : « Ça devient vraiment excitant »

FE - Jean-Eric Vergne vise un bon résultat à Monaco

Jean-Eric Vergne estime que « tout est possible » en Formule E, dans une saison très ouverte. Il veut briller à Monaco, comme André Lotterer.

La saison 2018-2019 de Formule E reste très ouverte. Huit pilotes différents, de sept équipes, ont gagné les huit premiers E-Prix de la saison. Ils sont également huit à se tenir en seulement 22 points. Jean-Eric Vergne est sixième du championnat, à 19 points de Robin Frijns, vainqueur à Paris et désormais leader. Il estime que de nombreux pilotes ont encore une chance de titre.

« Avec encore cinq courses à disputer, ça devient vraiment excitant, » estime le champion en titre. « Huit vainqueurs différents ont gagné les huit premières courses, tout est possible. »

« Monaco est un circuit que j’aime et ça aide d’avoir déjà roulé sur cette piste. Comme le tracé du Grand Prix, le circuit de Formule E ne laisse que peu de place pour dépasser. Ce sera d’autant plus important de faire une bonne qualification. Je vais m’assurer de tout faire pour être bien placé sur la grille. »

Lotterer vise un premier succès

Jean-Eric Vergne a déjà roulé à Monaco en F1, mais André Lotterer, son équipier chez DS Techeetah, va découvrir le circuit : « Je suis excité à l’idée de piloter DS E-TENSE FE19 sur la piste de Monaco pour la première fois, » déclare l’Allemand. « Je vis en Principauté depuis 2012, mais je n’ai jamais évolué dans ces rues en compétition. Ce sera assez exceptionnel de me réveiller à la maison, de prendre un café sur mon balcon et de descendre sur la piste. Ça n’arrive pas souvent dans une carrière. »

André Lotterer est le mieux placé des pilotes DS Techeetah au championnat, à un point seulement de Robin Frijns. Il court toujours après son premier succès en Formule E, mais il en est passé près plusieurs fois cette saison. Il menait avant d'être percuté par Sam Bird à Hong Kong, et il reste sur deux deuxièmes places.

« Je suis incroyablement motivé pour signer un bon résultat à Monaco, » indique Lotterer. « Je viens de terminer deux fois deuxième et c’est le moment de décrocher une victoire. En tant que pilote, on ne pense qu’à la première place. Je m’en suis approché et ça m’incite à la vouloir encore plus. Je donnerai tout ce que j’ai. »

Une victoire lui donnerait l'avantage au championnat : « Ça se jouera sur chaque point gagné. Le championnat est très serré et il est impossible de faire le moindre pari. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez