Publié le 13/05/2019 à 11:36

F1 - Abiteboul promet un « plan d'action »

F1 - Cyril Abiteboul promet un « plan d'action »

Cyril Abiteboul va agir pour aider Renault à progresser, après un début de saison en dessous des attentes.

Cyril Abiteboul ne le cache pas : le début de saison de Renault ne correspond pas aux attentes. L'équipe française espérait dominer le milieu du classement et se rapprocher des trois top teams. Après cinq courses, elle est huitième du championnat et son directeur général reconnaît que les objectifs ne sont pas atteints.

Le week-end de Barcelone a illustré la situation. Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg ont tous les deux reçu des pénalités et même s'ils étaient dans le rythme des pilotes du milieu de classement, ils n'ont pas marqué de points.

« Barcelone est toujours un bon week-end pour évaluer la compétitivité de la voiture et de l’équipe comme les premières courses en dehors d’Europe ne sont pas les plus représentatives, » estime Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing. « Le peloton est très serré et tout écart peut mener à de spectaculaires variations. »

« Néanmoins, le résultat est clair même si quelques points étaient possibles sans la voiture de sécurité : nous sommes en décalage avec les objectifs que nous nous étions fixés. »

Renault veut du changement

Renault veut maintenant réagir. L’équipe compte sur les essais de cette semaine pour mieux comprendre sa voiture, mais elle va aussi mettre en place des mesures pour progresser rapidement.

« Les essais de (cette semaine) viennent au bon moment pour évaluer plus en profondeur certains domaines de la monoplace et d’importants éléments de développement pendant que nous définissons notre plan d’action à court et à moyen terme pour nous remettre d’un mauvais début de saison qui n’affecte en rien notre détermination et nos objectifs à long terme, » souligne Abiteboul.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)5

lundi 13 mai 2019 à 21:04 yra88 dit : scroll n'est pas issu de la compétition c'est un cadre qui pourrait être ailleurs chez Renault sans faire la différence parmi d'autres mais qui sait naviguer parmi ses semblables mais n'ayant aucun sens pratique de la compétition. Renault est en grande difficulté avec une gamme de véhicules à tonton, un nouveau P-DG fragile d'une entreprise Nationale faut pas oublier cela et un ancien P-DG en situation compliquée au Japon. Dans ces conditions aller investir dans une soufflerie ultramoderne avec des ingénieurs d'expérience on est pas prêt de voir cela. côté moteur il y a des investissements mais Honda montre plus de progrès. cette entreprise est déstabilisé et ne fera pas d'étincelles avant longtemps

lundi 13 mai 2019 à 18:52 leon dit : Le pitbull est à mettre dehors , comme PROST et STROLL , ce qui fera de grosses économies de salaires . Mais qui à la place ? Pas sur que VASSEUR ait envie de revenir dans ce schmilblik ! Reste une solution : Débrancher .

lundi 13 mai 2019 à 17:22 hmmm dit : @atipik, Tout à fait d'accord avec toi. Même si un tel changement n'est pas garant d'amélioration, comme le signale Juju. Rester les bras croisés et ne rien faire, est encore moins une bonne solution. Ça n'engage que moi, mais je pense pas que Cyril arrivera un jour à créér une équipe capable de remporter le titre. Mais surtout, tant pour son bien et pour l'image de Renault, il devrait arrêter de faire des promesses en public quasiment avant chaque GP, pour plutôt faire parler les résultats en course.

lundi 13 mai 2019 à 16:20 Juju dit : Et pourtant, ça ne va pas mieux pour autant, sans Arrivabene et Boulier. Ce n'est peut-être pas par là qu'il fallait commencer...

lundi 13 mai 2019 à 12:54 a:tipik dit : Quand ça va mal on commence d'abord par celui qui est directement responsable des résultats...Arrivabene,Boulier y ont goutté et c'est par là que Renault-Sport devrait commencer.