Les résultats et les vidéos du week-end

Hamilton gagne en Espagne et Vergne à Monaco

VIDEOS. Lewis Hamilton a gagné en Espagne, Jean-Eric Vergne à Monaco, Ott Tänak au Chili et Simon Pagenaud à Indianapolis.

Au programme ce week-end : Grand Prix d'Espagne en Formule 1, E-Prix de Monaco en Formule E, Rallye du Chili en WRC, F2 et F3 à Barcelone, IndyCar à Indianapolis, WTCR au Slovakia Ring et Monster Energy NASCAR Cup au Kansas.

Hamilton s'impose au Grand Prix d'Espagne

Lewis Hamilton a dominé le Grand Prix d'Espagne. Valtteri Bottas était en pole et Hamilton l'a doublé au départ. Il a passé toute la course en tête. Il a devancé Bottas et Max Verstappen, qui a pris l'avantage sur Sebastian Vettel au premier virage.


Vettel a vu l'arrivée au quatrième rang, devant Charles Leclerc. Ils ont échangé leurs places deux fois pendant la course. Pierre Gasly s'est classé au sixième rang. Kevin Magnussen a pris la septième place, devant Carlos Sainz, Daniil Kvyat et Romain Grosjean, qui a perdu plusieurs places en fin d'épreuve. Daniel Ricciardo a vu l'arrivée au 12ème rang, devant Nico Hülkenberg et Kimi Räikkönen. Lance Stroll et Lando Norris ont abandonné après un accrochage.

Au championnat, Hamilton reprend la tête, sept points devance Bottas. Verstappen est troisième, à 46 points.

- Hamilton survole la course à Barcelone
- Les moments forts de la course en vidéo

Vergne s'impose à Monaco

Jean-Eric Vergne a remporté l'E-Prix de Monaco en Formule E. Il était en pole, après une pénalité pour Oliver Rowland, et il a mené de bout en bout. Rowland a pris la deuxième place, juste derrière Vergne, et devant Felipe Massa.

Pascal Wehrlein a pris la quatrième place. Il a été doublé par Rowland et Massa durant la course. Sébastien Buemi s'est classé au cinquième rang, devant Antonio Felix da Costa, Mitch Evans, Daniel Abt, André Lotterer et Alex Lynn. Jérôme d'Ambrosio a vu l'arrivée au 13ème rang. Tom Dillmann a pris la 16ème place. Sam Bird a abandonné dans le dernier tour, suite à un incident. Robin Frijns a eu un accident et il abandonné. Lucas di Grassi a aussi abandonné, suite à un contact avec Alexander Sims.

Au championnat, Vergne est désormais en tête, cinq points devant Lotterer et six devant Frijns.

- Vergne s'impose à Monaco
- Les moments forts de la course en vidéo

Tänak remporte le Rallye du Chili

Ott Tänak a remporté le Rallye du Chili, nouvelle épreuve du calendrier. Il a passé l'essentiel de l'épreuve en tête. Il a devancé Sébastien Ogier et Sébastien Loeb.

Elfyn Evans a pris la quatrième place, devant Teemu Suninen, Esapekka Lappi, Andreas Mikkelsen et Kris Meeke, qui était dans la lutte pour le podium avant de faire un tonneau samedi. Kalle Rovenperä (Skoda WRC2PRO) s'est classé au neuvième rang, devant Mads Ostberg (Citroën WRC2PRO). Thierry Neuville était troisième quand il a eu un gros accident samedi (vidéo). Jari-Matti Latvala avait récupéré la position avant d'abandonner à son tour, après avoir percuté une pierre.

Au championnat, Ogier est désormais en tête, 10 points devant Neuville et 12 devant Tänak.

- Tänak vainqueur devant Ogier et Loeb

Latifi et de Vries s'imposent à Barcelone

Nicholas Latifi a gagné la première course de F2 à Barcelone. Luca Ghiotto était en pole mais Guanyou Zhou, troisième sur la grille, a pris la tête au départ. Ghiotto a eu un contact avec Dorian Boccolacci au virage 10 dans le premier tour et il est reparti en fond de classement. Zhou devançait Latifi et ils se sont arrêtés très tôt. Latifi a doublé Zhou en piste et après les arrêts de tous les pilotes, Anthoine Hubert en dernier, Latifi a récupéré la tête. En fin de course, Jack Aitken a doublé Zhou. Latifi a finalement devancé Aitken et Zhou. Ghiotto a réussi une très belle remontée, jusqu'à la quatrième place. Il a devancé Nyck de Vries et Anthoine Hubert, qui a gagné deux places en fin d'épreuve, en profitant de ses pneus neufs. Jordan King, qui avait la même stratégie, a pris la septième place, devant Callum Ilott. Sean Gelael s'est classé au neuvième rang, devant Ralph Boschung. Boccolacci a pris la 14ème place, devant Mick Schumacher, qui a crevé dans le premier tour puis dû changer d'aileron avant en fin de course. Giuliano Alesi a abandonné à cause d'une sortie de piste dans le premier tour.

Nyck de Vries a gagné la deuxième course. Callum Ilott était en pole mais comme de Vries, deuxième sur la grille, il a pris un mauvais envol. Anthoine Hubert a plongé entre les deux voitures de la première ligne pour prendre la tête. Le Français a mené en début d'épreuve mais il a ensuite été doublé par de Vries et Ilott. Hubert a aussi cédé face à Luca Ghiotto, qui a enchaîné les dépassements après avoir occupé la septième place en début de course. Dans le dernier tour, Ghiotto a doublé Ilott et Guanyou Zhou a pris l'avantage sur Hubert. De Vries, qui a quitté McLaren fin 2018, a finalement devancé Ghiotto et Ilot. Zhou a pris la quatrième place, devant Hubert. Nicholas Latifi s'est classé au sixième rang, devant Jordan King et Mick Schumacher, mais ce dernier a ensuite été pénalisé pour avoir doublé Jack Aitken après être passé hors piste au premier virage, sans respecter le chemin imposé. Il s'est retrouvé 12ème et Aitken a récupéré la huitième place. Giuliano Alesi a pris la 16ème place. Dorian Boccolacci s'est classé au 18ème rang.

Au championnat, Latifi reste en tête, avec 26 points d'avance sur Ghiotto et 30 sur de Vries.

Schwartzman et Daruvala gagnent à Barcelone

La saison du championnat de F3 FIA, qui succède au GP3, a été lancée à Barcelone. Robert Schwartzman s'est imposé, en profitant d'une pénalité pour Christian Lundgaard, premier sous le drapeau à damier. Schwartzman était en pole mais Lundgaard l'a doublé au départ et il a mené durant toute la course mais après l'arrivée, il a reçu une pénalité de cinq secondes pour ne pas avoir respecté la procédure de voiture de sécurité virtuelle, utilisée pour la première fois en F3. Schwartzman a récupéré la victoire, devant Lundgaard. Marcus Armstrong a complété le podium. David Beckmann a pris la quatrième place, devant Max Fewtrell, Juri Vips, Jehan Daruvala et Niko Kari. Leonardo Pulcini, qui a calé sur la grille, a pris la 20ème place. Il devait partir de la 18ème place.

Jehan Daruvala a gagné la deuxième course. Niko Kari était en pole mais Daruvala l'a doublé dès le départ. Max Fewtrell était troisième, devant Marcus Armstrong et Juri Vips. Armstrong puis Vips ont doublé Fewtrell. En fin de course, Vips a pris l'avantage sur Armstrong puis Kari. Daruvala s'est finalement imposé devant Vips et Kari. Robert Schwartzman a aussi enchaîné les dépassements, de la septième jusqu'à la quatrième place. Armstrong a pris la cinquième place, devant Christian Lungaard et David Beckmann. Fewtrell a chuté au huitième rang. Yuki Tsunoda a pris la neuvième place, devant Felipe Drugovich. Leonardo Pulcini a été classé au 23ème rang après deux passages hors piste dans le premier tour, et des pénalités, pour ne pas avoir respecté le chemin imposé et pour ne pas avoir laissé assez de place à un rival plus tard dans la course.

Au championnat, Schwartzman est en tête, avec 13 points d'avance sur Lungaard et 14 sur Daruvala.

Pagenaud vainqueur à Indianapolis

Simon Pagenaud a gagné le Grand Prix d'Indianapolis en IndyCar, disputé sur l'Inflied, deux semaines avant les 500 miles, en profitant de la pluie. Felix Rosenqvist était en pole et il est resté en tête au départ, devant Jack Harvey et Scott Dixon. Pagenaud était huitième. Après un drapeau jaune, Dixon a doublé Harvey puis Rosenqvist. La pluie a fait son arrivée en fin d'épreuve et Helio Castroneves a provoqué un drapeau jaune. Certains pilotes sont passés en piste, d'autres ont pris des slicks neufs et d'autres, comme Dixon et Pagenaud, ont pris les pneus pluie. Au restart, Dixon était en tête et Pagenaud sixième. Le Français a enchaîné les dépassements et il a doublé Dixon dans l'avant-dernier tour. Pagenaud a signé son premier succès depuis 2017, devant Dixon et Harvey, qui a repris l'avantage sur Ed Jones, qui l'avait doublé.

Matheus Leist a pris la quatrième place, devant Spencer Pigot, Jones, Will Power et Rosenqvist. Graham Rahal s'est classé au neuvième rang, devant Santino Ferrucci. Sébastien Bourdais a vu l'arrivée au 11ème rang. Takuma Sato a pris la 14ème place, devant Josef Newgarden, pénalisé pour une infraction dans les stands, avec une roue qui est sortie de l'emplacement réservé. Max Chilton s'est classé au 18ème rang, devant Patricio O'Ward, nouvelle recrue du Red Bull Junior Team. Castroneves a vu l'arrivée au 21ème rang après son tête-à-queue, devant Alexander Rossi, percuté par O'Ward en début de course. Marcus Ericsson a abandonné après un tête-à-queue.

Au championnat, Newgarden reste en tête, avec six points d'avance sur Dixon et 36 sur Rossi.

- Les moments forts de la course en vidéo

Et aussi...

Frédéric Vervisch a remporté la première course du Slovakia Ring en WTCR, après être parti neuvième. Il a devancé Ma Qing Hua et Norbert Michelisz. Jean-Karl Vernay s'est classé au quatrième rang. Gabriele Tarquini a pris la sixième place, devant Nicky Catsburg. Yvan Muller a vu l'arrivée au 11ème rang. Rob Huff a pris la 13ème place. Esteban Guerrieri s'est classé au 15ème rang. Nestor Girolami a abandonné, suite à un contact avec Niels Langeveld.

Nestor Girolami a gagné la deuxième course. Il a devancé Esteban Guerrieri et Kevin Ceccon. Nicky Catsburg a pris la quatrième place, devant Rob Huff et Norbert Michelisz. Yvan Muller s'est classé au 11ème rang. Gabriele Tarquini a vu l'arrivée à la 19ème place, après avoir reçu un drive-through pour un contact avec Aurélien Panis, qui a abandonné.

Ma Quing Hua a remporté le troisième course. Il a devancé Norbert Michelisz et Kevin Ceccon. Esteban Guerrieri a pris la sixième place. Aurélien Panis a vu l'arrivée au huitième rang, devant Gabriele Tarquini. Nicky Catsburg s'est classé au 12ème rang, devant Yvan Muller et Rob Huff.

Au championnat, Nestor Girolami reste en tête, avec deux points d'avance sur Guerrieri et 23 sur Michelisz.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo
- Les moments forts de la course 3 en vidéo

Brad Keselowski a remporté la course du Kansas en Monster Energy NASCAR Cup Series. Il était distancé en début d'épreuve mais il a profité d'un drapeau jaune en fin de course pour changer de pneus. Il a enchaîné les dépassements jusqu'à la première place. Malgré une nouvelle interruption et une course relancée en overtime, pour deux tours, Keselowski est resté en tête pour s'imposer devant Alex Bowman et Erik Jones. Jimmie Johnson a pris la sixième place. Kyle Busch s'est classé au huitième rang. Martin Truex Jr a vu l'arrivée au 19ème rang.

- Les moments forts de la course en vidéo

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez