Tout sur la nouvelle McLaren GT (2019) !

McLaren GT (2019) : photos et présentation complète

McLaren dévoile la GT, qui se veut aussi rapide que polyvalente.

McLaren dévoile enfin sa toute première GT et celle-ci se nomme...GT. Cette appellation sobre est en accord avec le design et la philosophie de l'auto qui, à l'opposé d'une radicale Senna, se veut facile à vivre. La GT vient ajouter une nouvelle "famille" à la gamme McLaren qui comptait déjà les Sports Series, Super Series et Ultimate Series. Bien que biplace, la GT affiche des dimensions et des porte-à-faux relativement imposants pour un véhicule de la marque. Elle mesure 4,68m de long, 2,05m de large et 1,21m de haut pour 2,68m d'empattement. Elle repose sur des jantes de 20 pouces à l'avant et 21 pouces à l'arrière. Sa garde au sol s'élève à 11cm (jusqu'à 13cm avec le système de surélévation temporaire optionnel).

Son "museau" étonnamment haut perché est encadré par des feux étirés et souligné par un bouclier très ajouré. Le toit est vitré, les flancs comportent de grandes prises d'air et un spoiler intégré à la poupe surmonte des feux horizontaux très fins. L'implantation basse des deux sorties d'échappement participe à libérer un espace de chargement de 420L à l'arrière, accessible par un hayon dont le mécanisme peut être électrique en option. Selon McLaren, la longueur de ce compartiment permet d'y loger, par exemple, deux paires de skis de 185cm. Un coffre avant de 150L porte la capacité de chargement totale de la GT à 570L. Le design intérieur est dans la lignée des dernières productions de la marque avec toutefois une sensation d'espace accentuée. Un tableau de bord numérique de 12,3 pouces fait face au conducteur tandis que l'écran tactile central de 7 pouces sert à commander un nouveau système d'info-divertissement ainsi qu'un GPS connecté. Les sièges électriques et chauffants peuvent être recouverts de cuir ou d'alcantara et McLaren annonce la disponibilité prochaine d'une sellerie en cachemire, une première.

Le meilleur des mondes ?

GT, certes, mais McLaren avant tout. La dernière-née de Gaydon est conçue autour d'un châssis monocoque en fibre de carbone nommé MonoCell II-T (T comme "Touring") et dispose d'un moteur central-arrière. Celui-ci est une nouvelle évolution du V8 4L biturbo maison, qui développe ici 620ch à 7.500 trs/mn et 630Nm de couple maximal entre 5.500 trs/mn et 6.500 trs/mn. McLaren promet que 95% de ce couple sont disponibles entre 3.000 trs/mn et 7.250 tr/mn. Ce bloc est associé aux roues arrière par une boîte à double embrayage SSG à sept rapports. Point d'hybridation ici, bien que McLaren prévoie que toute sa gamme soit électrifiée d'ici 2025.

Comme de tradition, le constructeur anglais se démarque par un poids relativement contenu avec 1.530kg annoncés à vide. La répartition des masses est de 42,5/57,5 entre l'avant et l'arrière. Le 0 à 100 km/h ne demande que 3,2s, le 0 à 200 km/h prend 9s et la GT plafonne à 326 km/h. Le toucher de route typique de McLaren devrait être préservé grâce à l'emploi, toujours, d'une direction à assistance hydraulique. La GT inaugure une nouvelle génération de suspension adaptative. Les sensations de direction et de freinage évoluent avec la vitesse afin de rendre l'auto aussi précise en conduite sportive que douce en ville aux dires des ingénieurs. Notons d'ailleurs que la rigidité des supports du moteur est inférieure de moitié à ce que l'on trouve à bord d'une 600LT afin de limiter les bruits et vibrations. McLaren a pensé la GT pour les longs trajets et annonce une autonomie de 827km selon l'ancien cycle d'homologation NEDC, grâce notamment à un réservoir de 72L.

Les premières livraisons sont annoncées pour la fin de cette année. L'auto est affichée 163.000£ (environ 188.000€) au Royaume-Uni. Son tarif français n'a pas encore été communiqué.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)4

samedi 18 mai 2019 à 16:23 Scargo dit : Pourquoi écrire "sa toute première GT"? Il n'existe pas déjà une 570 GT dans la gamme?

jeudi 16 mai 2019 à 09:10 MistipiCreed dit : Abandonnez votre break familial, il y a plus spacieux pour mettre les gosses

jeudi 16 mai 2019 à 08:42 SevendeLuxe dit : C'est des conso annoncées par le constructeurs, de surcrouit avec l'ancien cycle. Ces consos sont optimisées pour répondre aux tests d'homologation. Jamais on ne trouvera cela en vrai, surtout avec un sportive. Je ne pense pas que les tests d'homologation fassent des "grosses accélérations".

mercredi 15 mai 2019 à 21:04 cc51 dit : 827km pour 72L ca fait du 8,7L en conso moyenne pour un V8 Biturbo, c est bizarre !!!