IndyCar - McLaren n'achètera pas de place à Alonso

IndyCar - McLaren n'achètera pas une place à Fernando Alonso

McLaren pouvait acheter une place à Fernando Alonso pour les 500 miles d'Indianapolis mais l'équipe ne le fera pas. L'Espagnol n'est pas sûr de revenir.

Fernando Alonso n'est pas parvenu à se qualifier pour les 500 miles d'Indianapolis mais cela ne signifiait pas forcément qu'il ne serait pas au départ.

En IndyCar, les qualifications sont liées à la voiture et pas au pilote. McLaren avait donc la possibilité d'acheter une place à l'une des équipes qualifiées mais elle a vite renoncé à cette idée.

« Nous ne le ferons pas, » a assuré Gil de Ferran, le directeur sportif de McLaren, à NBC Sports. « Nous voulons gagner notre place sur la grille. »

Alonso n'est pas sûr de revenir

Fernando Alonso a vécu une semaine difficile, avec surtout un problème électrique mardi et un accident mercredi, mais il a toujours attaqué au volant.

« J’ai roulé avec une voiture instable et je n’ai pas levé le pied, » a indiqué Alonso à NBC Sports. « J’ai roulé avec une voiture qui sous-virait, je n’ai pas levé le pied. J’ai roulé avec une crevaison à l’arrière, je n’ai levé le pied que dans la dernier virage, parce que je ne pouvais pas prendre le virage. Nous avons fait des expérimentations dans la nuit. Nous avons tout changé sur la voiture, parce que nous pensions qu’il fallait peut-être faire quelque chose de différent pour aborder la course avec un peu de confiance. »

Fernando Alonso ne sait pas s'il reviendra à Indianapolis : « A ce stade, je pense qu’il est difficile de promettre quoi que ce soit, » précise Alonso. « C’est trop tôt pour prendre des décisions. Je ne sais même pas ce que je ferai dans un mois. J’ai les 24 Heures du Mans, je finis mon programme dans le championnat du monde d’endurance, et je voulais que 2020 reste ouverte parce que je ne sais pas vraiment quelles seront mes opportunités dans la course. Je ne connais pas mon programme pour l’an prochain. »

« Mais comme je l’ai toujours dit, je serai plus qu’heureux de rouler à nouveau ici et de gagner la Triple Couronne, qui reste un objectif. Peut-être que je vais rouler dans d’autres championnats, avec d’autres défis. Peut-être que je sortirai encore de ma zone de confort l’an prochain, et ce genre de défi peut peut-être apporter un gros succès et faire entrer dans l’histoire du sport, ou il peut générer une grosse déception. »

« (Cette fois) c’est ce qu’il s’est passé. Mais je préfère être ici que comme des millions de personnes, à regarder la télévision chez eux. Je préfère essayer. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 20 mai 2019 à 18:23 SAXO kitcar-96 dit : plein de coïncidences prémonitoires avertissements des hasards chance pas chance ,il est plus sage de faire une pause quand ça commence comme ça c'est que quelque chose va suivre et bien souvent c'est pas du bonheur, dommage pour son orgueil qui en prend certainement un coup