F1 - Renault veut montrer son « véritable » niveau

F1 - Renault veut démontrer son véritable niveau

Renault est mobilisée pour progresser après un début de saison décevant. Les pilotes pensent que la voiture a du potentiel.

Renault est huitième du championnat après les cinq premières courses, alors que l'équipe espérait se rapprocher des trois top teams. Les résultats ne sont pas conformes au véritable niveau de la monoplace.

« Les cinq premières courses de l'année ont été décevantes mais nous sommes mobilisés comme jamais pour redresser la situation, » déclare Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing. « Nous sommes lucides sur le niveau global de notre monoplace et les progrès que nous devons réaliser pour tenir nos engagements mais dans le même temps nous faisons la part des choses entre les circonstances qui ont pesé sur chacune des cinq premières courses. »

« Nous avons les capacités, les ressources et la résilience nécessaire à Enstone et à Viry, mais aussi deux pilotes déterminés et talentueux pour retrouver notre véritable niveau de compétitivité. »

Renault veut créer la surprise ce week-end : « Monaco est un circuit offrant un défi de taille, mais également l'un des plus propices aux surprises, » rappelle Abiteboul. « Daniel y a signé la pole position et s'est imposé l'an dernier. Nous comptons sur son expérience et celle de Nico pour réaliser le résultat dont nous avons besoin pour redonner de l'élan à notre campagne. »

Ricciardo et Hülkenberg sont optimistes

Daniel Ricciardo n'a pas pu se battre pour le top 10 à Barcelone, mais il était en Q3 et il avait une pénalité sur la grille. Il pense que la Renault avait le potentiel pour marquer des points.

« Je ne peux pas m'empêcher d'être un peu déçu après l'Espagne comme nous avons manqué les points, » souligne Ricciardo. « Nous avons sous-performé avec une voiture qui aurait dû être dans le top dix. Nous devons faire mieux et réaliser un week-end plus abouti. Je me sens bien au volant, nous avons bien progressé tout au long des trois jours et nous avons mérité notre place en Q3. Comme je l'ai dit, Monaco est un circuit que j'ai toujours apprécié. J'ai donc hâte de tout donner pour retrouver les points. »

Nico Hülkenberg a également fini hors des points mais il retrouve de bonnes sensations au volant : « Après mon erreur en qualifications m'ayant finalement fait partir depuis la voie des stands, nous étions un peu sur la retenue pour la course en Espagne, » reconnaît l'Allemand. « Cela dit, nous avons repris quelques positions et nous avons profité d'un dimanche normal. C'était bien pour continuer d'engranger de la confiance au volant. Je commence à retrouver cette harmonie qui faisait défaut en début d'année. Les tests se sont également avérés productifs puisque nous avons évalué quelques nouveautés. Nous viserons un bon week-end pour revenir à notre place, c'est-à-dire dans les points. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

mardi 21 mai 2019 à 18:02 leon dit : Mais: ils y sont à leur bon niveau et c'est triste mais depuis que VASSEUR n'est plus là pour l'exploitation , que TASSIN est le boss du moteur et qu'il n' y a plus personne pour faire un bon chassis et imposer son autorité aux english d'enstone : Normal hélas .

mardi 21 mai 2019 à 14:52 SAXO kitcar-96 dit : Vincent arrête d'écrire des fantasmes de ce que soit disant les gens pensent on le connaît le niveau des Renault, le prétentieux mais pas si con Christian Horner que la majorité des blogueurs insultés nous la barboter pendant 3 années, moi je te le redis encore une saison comme ces dernières années et la grande direction l'après Carlos Goshn va faire le ménage chez Renault ils vont tous se retrouver à brûler les palettes et tchao la F1

mardi 21 mai 2019 à 14:15 Pascal31 dit : Blablablablabla....