F1 - Renault se renforce dans l'impression 3D

F1 - Renault passe un accord avec Jabil pour l'impression 3D

Renault a annoncé un partenariat avec Jabil, un spécialiste de l'impression 3D, pour accélérer la fabrication de certaines pièces.

Renault a été l'une des premières équipes à adopter la fabrication additive, mieux connue sous le nom d'impression 3D, pour produire des pièces rapidement et économiquement. L'équipe française a annoncé un accord avec Jabil, un spécialiste de la conception, de la fabrication, de l'approvisionnement et de la gestion des produits liés à l'impression 3D.

Le partenariat permettra à Renault de concevoir des pièces plus rapidement et donc d'accélérer le développement sur certains éléments de la monoplace.

« Le moindre aspect de chacune de nos activités est orienté vers l'excellence, » déclare Antoine Magnan, le directeur des partenariats de Renault Sport Racing. « Nous sommes impatients de tirer parti de l'écosystème en pleine croissance de Jabil, de ses matériaux, processus et machines certifiés afin de dynamiser la disponibilité des pièces et d'augmenter notre productivité de manière globale. »

Renault va gagner en efficacité

Jabil pense que ses services vont permettre à Renault de produire des pièces avec une meilleure efficacité, ce qui améliorera ses performances en piste.

« Nous sommes ravis de faire partie de la stratégie de Renault F1 Team destinée à améliorer les performances grâce à la fabrication additive, » déclare John Dulchinos, Vice Président de la fabrication numérique chez Jabil. « Notre capacité à consolider une chaîne d'approvisionnement mondiale et à faire évoluer les processus qualifiés en fonction des besoins permettra la production de composants du châssis et de la voiture en un temps record. »

Renault continue à renforcer son département technique après avoir annoncé le recrutement de plusieurs ingénieurs, notamment passés par Ferrari et Mercedes.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez