F1 - GP de Monaco : Les données clés

F1 - Les données à connaître pour Monaco

Avant chaque Grand Prix, Sport Auto détaille les éléments et les statistiques pour suivre et comprendre la course. Voici les données clés pour Monaco.

- 6ème course du championnat 2019
- Grands Prix à Monaco: 65
- Vainqueur 2018: Daniel Ricciardo
- Poleman 2018: Daniel Ricciardo - 1'10''810
- Meilleur tour 2018: Max Verstappen - 1'14''260
- Voir le programme TV

Le circuit

- Distance: 3,337km x 78 tours = 260,286km
- Vitesse maximale: 293,5km/h
- Vitesse moyenne: 169,654km/h
- Distance avant le premier virage: 113,12m
- Consommation de carburant par tour: 1,41kg (moyenne 2019 : 1,86kg)
- Nombre de virages: 19
- Nombre de freinages: 13
- Pourcentage du tour à l'accélération: 45% (moyenne 2019 : 64%)
- Pourcentage du tour au freinage: 26%
- Passages de rapports par tour: 48
- Longueur de l'allée des stands: 323,3m
- Temps d'un arrêt aux stands: 23,739sec (arrêt le plus rapide en 2018)
- Plus grande force latérale: 43,9G
- Appuis aéros: 5/5
- Forces latérales: 1/5
- Usure des pneus: 1/5
- Abrasivité de l'asphalte: 1/5
- Adhérence de l'asphalte: 1/5

Données Mercedes, Renault, Pirelli et Brembo

Les informations

- Durs (blancs): C3
- Médiums (jaunes): C4
- Tendres (rouges): C5
- Les pilotes devront garder un train des tendres pour la Q3, et un train des durs et des médiums pour la course, avec obligation d'utiliser l'un des deux.
- Les sélections de pneus des pilotes
- Pressions minimales imposées sur les slicks: 18,5psi à l'avant et 17,5psi à l'arrière
- Limites de carrossage imposées: -4,00° à l'avant et -2,75° à l'arrière
- Vainqueurs depuis la pole sur les 10 dernières éditions: 7
- Victoire depuis la position la plus éloignée sur la grille: 14ème
- Nombre d'arrêts en 2018: 25
- Stratégie du vainqueur en 2018: Un arrêt
- Dépassements sans DRS en 2018: 4
- Dépassements avec DRS en 2018: 1
- Possibilité de voiture de sécurité: 80%
- Zones de l'aileron mobile: Ligne droite principale
- Commissaire pilote: Mika Salo

Les statistiques

- Valtteri Bottas et Max Verstappen n'ont jamais décroché de podium à Monaco
- Daniel Ricciardo reste sur trois podiums sur ce circuit, la meilleure série en cours
- Un seul pilote a gagné la course en partant depuis la pole sur les quatre dernières éditions, en 2018
- Kimi Räikkönen va participer à son 300ème week-end de course. Ce ne sera que son 297ème départ officiel. Il n'est pas comptabilisé comme ayant pris le départ à Spa en 2001, puisqu'il a abandonné avant un deuxième départ. Il n'a pas participé à la course à Indianapolis en 2005. Il n'a également pas pris le départ à Sepang en 2017, à cause d'un souci technique.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez