F1 - Les pneus, la clés des soucis de Ferrari ?

F1 - Ferrari doit travailler sur les pneus

Ferrari veut mieux exploiter les pneus pour progresser. La Scuderia a travaillé sur cet élément aux essais de Barcelone.

Ferrari avait l'avantage pendant les essais hivernaux mais Mercedes a débuté la saison avec cinq doublés. La Scuderia était cependant plus performante que sa rivale à Sakhir et Charles Leclerc a fait forte impression pendant les essais à Bakou, signe que Ferrari a un potentiel à développer.

A Barcelone, Ferrari avait l'avantage et Mercedes faisait la différence en courbe. La monoplace italienne était sous-vireuse et la clé vient peut-être de l'exploitation des pneus.

« Les essais de la semaine dernière à Barcelone et les analyses conduites à Maranello ont confirmé que les pneus de cette année, très différents de ceux utilisés en 2018, nécessitent des réglages mécaniques et aérodynamiques différents pour bien fonctionner, » explique Mattia Binotto, le patron de la Scuderia. « Nous travaillons déjà à Maranello pour évaluer de nouveaux concepts, tout en apporter des nouveautés. »

Un « rêve » pour Leclerc

Charles Leclerc s'apprête de son côté à vivre son premier Grand Prix à domicile avec Ferrari. Le Monégasque va réaliser un rêve.

« C'est mon premier Grand Prix à domicile comme pilote Ferrari et ce sera un week-end particulier, » explique-t-il. « Quand j'étais petit, je passais l'après-midi chez un ami qui vivait dans un appartement avec un balcon qui donnait vue sur Sainte Dévote. Nous avions l'habitude de jouer avec des petites voitures avant que les vraies passent en dessous de nous. »

« Je me suis toujours dit qu'un jour, ce serait fantastique de rouler dans cette course. Cela s'est produit et le faire avec Ferrari cette année, c'est sincèrement un rêve qui devient réalité. »

Sebastian Vettel espère aussi briller à Monaco. Il pense que Ferrari aura surtout besoin d'un bon résultat samedi : « Il n'y a aucune place à l'erreur à Monaco et (...) sans véritable ligne droite, les dépassements sont presque impossibles, » souligne le quadruple champion du monde. « C'est pour ça qu'il est essentiel de bien se qualifier. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

poool/views/script not found