F1 - Une réprimande pour Leclerc

F1 - Une réprimande pour Charles Leclerc à Monaco

Charles Leclerc a reçu une réprimande pour avoir été trop rapide sous régime de voiture de sécurité virtuelle dans la dernière séance à Monaco.

Sebastian Vettel a provoqué une intervention de la voiture de sécurité virtuelle dans la dernière séance d'essais, en percutant le mur à Sainte Dévote (vidéo).

Charles Leclerc était sous investigation pour une infraction pendant la VSC. Les commissaires ont finalement décidé de ne lui infliger qu'une réprimande.

Leclerc avait un rythme trop élevé

Charles Leclerc a ralenti après l'accident de Sebastian Vettel et la voiture de sécurité virtuelle a été déployée après qu'il soit passé sur le lieu de l'incident. Il a cependant conservé un rythme trop élevé, ce qui explique la réprimande.

« Le pilote a clairement et correctement freiné au virage 1 suite à l'incident dans ce virage, » estiment les commissaires. « La VSC est apparue dans le pilote était entre les vitrages 1 et 2. Le pilote a ralenti significativement, mais il est resté en dessous du temps minimum fixé par le système électronique de la FIA, jusqu'au virage 8. »

« Les commissaires reconnaissent que le pilote était considérablement plus lent que dans un tour normal durant cette séquence. Mais, puisque la VSC est imposée pour des questions de sécurité, les commissaires estiment que l'infraction doit être reconnue. Les commissaires imposent donc une réprimande, en cohérence avec des cas similaires dans des séances d'essais. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

poool/views/script not found