Ferrari : la lignée des berlinettes V8

Ferrari : quatre décennies de berlinettes V8 en vidéo

VIDEO. Ferrari retrace l'histoire de ses berlinettes V8, dont la F8 Tributo est la dernière incarnation.

Pour le lancement de la F8 Tributo, Ferrari revient sur la lignée de ses berlinettes V8 avec une courte vidéo passant en revue les modèles emblématiques qui la composent. Cette "famille" de sportives assure l'entrée de gamme du constructeur de Maranello depuis bientôt 45 ans.

Tout commence en effet en 1975 avec la 308 GTB dessinée par Pininfarina, biplace dont le V8 3L central-arrière développait 255ch. Découvrez le clip.

Une puissance qui a plus que doublé

Après une évolution vers la 328 GTB de 270ch en 1985, Ferrari s'inspire de la grande Testarossa pour définir le style de la 348 TB de 300ch commercialisée en 1989 avec des feux arrière recouverts de bandes noires et des courbes plus modernes. En 1994 arrive la F355, ses lignes intemporelles et son moteur de 380ch à cinq soupapes par cylindres. Elle inaugure la boîte séquentielle F1 avec palettes au volant. En 1999, elle est remplacée par la 360 Modena de 400ch avec châssis en aluminium, qui abandonne les feux avant rétractables. La F430 de 490ch suit en 2004, dernière berlinette Ferrari à être proposée avec une boîte manuelle. Elle est remplacée en 2009 par la 458 Italia de 570ch, ultime modèle de cette lignée dotée d'un moteur atmosphérique.

En 2015, la 488 GTB de 670ch vient tout bousculer en adoptant un V8 biturbo cubant 3,9L. Dès lors, la cylindrée ne détermine plus le nom du modèle. En mars 2019, Ferrari dévoile la F8 Tributo qui pousse le même moteur à 700ch. Ferrari s'apprêtant à dévoiler une supercar V8 hybride, et le constructeur ayant annoncé l'arrivée prochaine d'un moteur V6, la F8 Tributo pourrait bien être la dernière de son espèce.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez