F1 - Leclerc a-t-il été trop agressif ?

F1 - Charles Leclerc a-t-il été trop agressif à Monaco ?

Nico Hülkenberg et Romain Grosjean pensent que Charles Leclerc a été trop agressif à Monaco. Le Monégasque reconnaît une prise de risques.

Charles Leclerc n'a pas vécu le Grand Prix de Monaco qu'il espérait. Après une erreur de Ferrari en qualifications, il a dû partir de la 15ème place. Il a réalisé des dépassements spectaculaires sur Lando Norris puis Romain Grosjean en début de course, mais sa troisième manoeuvre, sur Nico Hülkenberg, s'est mal terminée.

A la Rascasse, Leclerc a percuté le rail à l'intérieur puis la voiture de Hülkenberg. Il a crevé à l'arrière-droite, ce qui a causé de gros dégâts sur son fond plat et finalement provoqué son abandon. Hülkenberg estime que Leclerc a manqué de patience.

« Charles a été trop agressif, » a déclaré l’Allemand selon PlanetF1. « Il est arrivé d’assez loin et je n’avais pas ouvert la porte. J’ai vu qu’il attaquait et j’ai essayé d’être fair play. J’ai un peu ouvert la trajectoire et j’ai essayé de lui laisser la place. Il a glissé (après avoir percuté le rail) et il a touché ma voiture. Il a été trop ambitieux. »

« Mon ingénieur m’avait dit qu’il avait doublé Grosjean au tour précédent, et je sentais que sa tentative approchait. Mais il faut mesurer sa chance et savoir quand il y a vraiment une opportunité. Je pense qu’il a té impatient (en course), il était frustré (après les qualifications) et il voulait remonter. C’est Monaco, ça ne marche pas comme ça. »

Grosjean estime que Leclerc a été « kamikaze »

Romain Grosjean estime aussi que Charles Leclerc en a trop fait à Monaco. Le pilote Ferrari l'a doublé à la Rascasse, dans une manoeuvre similaire à celle avec Nico Hülkenberg. Grosjean a jugé ce dépassement  « kamikaze » par radio.

« Si je n’ouvre pas, ça finit comme Hülkenberg, » a expliqué le Franco-Suisse dans Formula One sur Canal +. « Je savais que Hülkenberg n’allait pas ouvrir, connaissant le bonhomme. Je me suis dit que c’était pas mal pour moi ! »

Grosjean pu parler de cette manoeuvre avec Leclerc : « Je lui ai dit que c’était chaud. Il m’a dit "Ouais, j’ai fait même le tour d’après, ça ne l’a pas fait !". »

Ross Brawn, le responsable de la compétition de la F1, pense aussi que Leclerc a été trop impatient : « Pendant quelques tours, il a vraiment été spectaculaire, » estime l’Anglais. « Puis Charles en a trop fait et il a payé le prix de son impétuosité. Mais sa réaction est compréhensible. C’est son Grand Prix à domicile et la première fois qu’il est dans une équipe de pointe. Ce devait être un moment particulier mais cela s’est fini sur une déception. »

Leclerc reconnaît qu'il a pris des risques

Charles Leclerc voulait remonter rapidement dans le classement après l'erreur de Ferrari en qualifications. Il reconnaît qu'il a peut-être été trop agressif.

« J’ai dû prendre des risques, » a-t-il expliqué dans Formula One sur Canal +. « Peut-être un peu trop. Malheureusement, on n’a pas terminé la course. »

Les deux premiers dépassements ont été réussis : « Je me suis vraiment amusé en début de course. C’était vraiment bien. Il fallait prendre des risques. C’est passé les deux premières fois, pas la troisième. Romain a laissé quand même un peu plus de place que Nico quand je l’ai doublé à la Rascasse. Nico en a laissé pas mal au début et finalement il a resserré et je me suis retrouvé un peu coincé. »

« Je ne pense pas que ce soit de sa faute. J’ai peut-être été un peu optimiste. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

vendredi 31 mai 2019 à 10:07 Jet1 dit : Avait-il le choix ? Il n'allait quand même pas suivre le train de voitures plus lentes devant lui !

vendredi 31 mai 2019 à 08:29 fouras dit : il a tout simplement le melon, être au volant d'une voiture rouge ne signifie pas avoir un drapeau bleu permanant

vendredi 31 mai 2019 à 07:57 a:tipik dit : L'attaque c'est dans l'ADN d'un pilote sinon il vaut mieux faire autre chose.

vendredi 31 mai 2019 à 00:39 Apollo dit : pas du tout d'accord sergio, leclerc est chez ferrari ils attendent un resultat, partir de la 15 ème place c'est pas rien surtout à Monaco, il fallait qu'il prenne des risques pour revenir très rapidement pour choper des points avant le passage au stand. De plus pour une fois que l'on a du Grand spectacle, surtout à monaco, la ou il est très dur de dépasser, moi je dis chapeau l'artiste, le dernier dépassement s'est manqué de rien du tout, et si Hülkenberg avait ouvert un petit peu plus de quelques centimètre ce serait passé et leclerc aurait peut être fait un gros résultat ce jour la et il aurait les unes des journaux, personne aurait critiqué sa conduite aggeessive mais plutôt sont talent!

jeudi 30 mai 2019 à 18:48 Jolasoie dit : Tout à fait Sergio

jeudi 30 mai 2019 à 17:22 Sergioft86 dit : Frustré et arrogant comme un gamin !! , ce n'est pas quand on est chez soi et connaissant le circuit que ce pilote peut agir ainsi, Certes son écurie ne lui a pas donné la chance de mieux se classer, mais dans la vie il faut attendre, la course était longue. Trop jeune et trop ambitieux on est pas à la foire du trône. CQFD

jeudi 30 mai 2019 à 16:00 rttd dit : Franchement a voir la photo , il manque un rien du tout et sa passer car il na pas toucher la Renault.