WRC - Tänak s'impose au Portugal

WRC - Ott Tänak remporte le Rallye du Portugal

Ott Tänak a gagné le Rallye du Portugal, devant Thierry Neuville et Sébastien Ogier. Sébastien Loeb a vécu un rallye difficile.

Ott Tänak s'est imposé au Rallye du Portugal, marqué par des soucis pour de nombreux pilotes, dont Sébastien Loeb. Sébastien Ogier reste en tête du championnat avec la troisième place.

Dani Sordo a été le premier leader vendredi mais il a un souci sur le système de carburant dans le troisième spéciale et il a perdu beaucoup de temps. Sébastien Loeb, aligné au dernier moment par Hyundai, a connu le même problème. Toyota a dominé la suite de la journée, surtout grâce à Ott Tänak, qui n'a plus lâché la première place. L'Estonien a creusé un écart d'une vingtaine de secondes sur ses équipiers, Jari-Matti Latvala et Kris Meeke, ainsi que sur Thierry Neuville et Sébastien Ogier, qui avait le désavantage d'ouvrir la route.

Samedi, Tänak et Latvala ont eu des soucis d'amortisseurs. Latvala a dû abandonner et Tänak a vu Meeke revenir à 4,3sec et Neuville à 9,2sec. Ogier est resté à une vingtaine de secondes.

Ce dimanche, Meeke a fait plusieurs erreurs. La première, un tête-à-queue dans l'avant-dernière spéciale, a donné la deuxième place à Neuville. La seconde, un contact avec une souche dans le dernier chrono, a provoqué son abandon.

Ott Tänak s'impose finalement devant Thierry Neuville et Sébastien Ogier. Ce dernier a gagné la Power Stage et il n'était pas satisfait de l'abandon de Meeke puisque cela lui fait conserver la tête du championnat, un désavantage pour la Sardaigne, où ouvrir la route le premier jour lui fera probablement perdre du temps. Tänak a visiblement levé le pied dans la Power Stage, pour ne pas prendre la tête du championnat.

Ogier a une avance de deux points sur Tänak et de 10 sur Neuville. Hyundai devance Toyota les constructeurs, avec un avantage de 20 points.

Loeb loin du top 10

Teemu Suninen a pris la quatrième place, malgré des soucis de freins, devant Kalle Rovanperä (Skoda WRC2PRO) et Jan Kopecky (Skoda WRC2PRO). Latvala s'est classé au huitième rang. Il devance Pierre-Louis Loubet (Skoda WRC2), vainqueur en WRC2. Emil Bergkvist (Ford WRC2) complète le top 10.

Gus Greensmith était 11ème avant la dernière spéciale mais il a abandonné après un accident. Esapekka Lappi, cinquième en début de journée, a aussi abandonné. Il a fait des tonneaux mais il a pu repartir (vidéo). Lappi a percuté un talus dans la spéciale suivante et il a causé des dégâts sur sa suspension arrière-gauche. Il a du stopper sa Citroën.


Sébastien Loeb, qui a eu un contact dans la dernière spéciale, a pris la 20ème place. Il a dû finir la spéciale à vitesse modérée, avec des dégâts à l'arrière-gauche. Dani Sordo s'est classé au 24ème rang.

Classement

1. Ott Tänak - Toyota
2. Thierry Neuville - Hyundai - 15''9
3. Sébastien Ogier - Citroën - 57''1
4. Teemu Suninen - Ford M-Sport - 2'41''5
5. Elfyn Evans - Ford M-Sport - 7'08''3
6. Kalle Rovenperä - Skoda WRC2PRO - 10'34''2
7. Jari-Matti Latvala - Toyota - 11'28''2
8. Jan Kopecky - Skoda WRC2PRO - 11'41''9
9. Pierre-Louis Loubet - Skoda WRC2 - 12'46''3
10. Emil Bergkvist - Ford WRC2 - 14'28''4

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

dimanche 02 juin 2019 à 20:37 SAXO kitcar-96 dit : par contre sur la F 1 alors la champion du monde ça y va les débilité genre Valteris n'a pas voulu doubler Sébastian (et là encore ça va) ,1gp chiaiot tout les 15 j des commentaires à la pelle tous les jours, 1 rallye de 3 jours de compétition passionnante 4 lignes pour donner le vainqueur, je voudrais bien voir votre salaire de pseudo journaliste

dimanche 02 juin 2019 à 18:32 golfiste SDI dit : moi, ce qui me choque le plus, c'est l'orthographe absolument lamentable de ce journaliste...

dimanche 02 juin 2019 à 16:56 SAXO kitcar-96 dit : vous êtes largement véritablement misérable, 3 jours de compétition remplie de rebondissements et enfin vous donnez un malheureux résultat,