F1 - Photos : Les nouveaux stands de Montréal

F1 -  Photos : Le nouveau bâtiment des stands de Montréal

PHOTOS. Les équipes découvrent un bâtiment des stands totalement nouveau à Montréal, beaucoup plus moderne. Les garages sont deux fois plus grands.

La Formule 1 arrive sur un circuit de Montréal modernisé. Le tracé n'a pas changé mais le bâtiment des stands a été  totalement refait, avec une structure où le verre a une grande place.

Ce nouveau bâtiment comporte trois niveaux. Au rez-de-chaussée, on retrouve logiquement les garages des équipes, ainsi que la tour de contrôle et des bureaux pour les employés du circuit. Le premier étage accueille une autre salle de la tour de contrôle, la salle de presse, des loges ainsi que le podium. Les commentateurs des chaînes de télévision seront aussi dans ce bâtiment, alors qu'ils étaient de l'autre côté de la chicane jusque là. Le deuxième étage a permis la création de loges supplémentaires et d'une terrasse.

Le nouveau bâtiment n'est plus long que de neuf mètres, mais il est surtout plus large, de près de 11 mètres. L'allée des stands est un peu plus étroite, de trois mètres.

Le bâtiment a été conçu pour s'intégrer dans l'environnement du Parc Jean Drapeau, qui a accueilli l'Exposition Universelle de 1967. On y retrouve ainsi la Biosphère, un dôme géodysique, au niveau de l'épingle. Le nouveau bâtiment des stands, financé par la ville de Montréal et le gouvernement  du Québec, a reçu un prix à la cérémonie des Canadian Architect Awards of Excellence, une récompense dans le monde de l'architecture.

Des garages deux fois plus grands

Lorsque Montréal a accueilli la F1 pour la première fois, en 1978, des installations temporaires accueillaient les équipes. Le bâtiment des stands utilisé jusqu'à l'an dernier a été construit en 1988. Il se composait de deux niveaux, avec les garages au rez-de-chaussée et des loges au premier étage, et les équipes avaient un espace beaucoup plus exigu.

« Les anciens garages avaient une profondeur de 40 pieds (12 mètres), » rappelle François Dumontier, le promoteur de la course. « Les nouveaux ont une profondeur de 85 pieds (26 mètres), donc nous avons plus que doublé l’espace pour les équipes. Cela signifie qu’il n’y aura plus de tentes temporaires derrière les garages. Tout le matériel sera à l’intérieur et (les équipes) auront accès à tout ce dont elles ont besoin. »

Les travaux pour le nouveau bâtiment ont commencé juste après l'édition 2018 de la course. Il a une capacité d'accueil de 5000 spectateurs, comme 1800 auparavant. Les travaux ne se sont pas déroulés sans heurts puisque selon le Journal de Montréal, des retards ont été pris et de mauvais matériaux ont été utilisés pour la fabrication du toit et un nouvel entrepreneur a dû le refaire.

« Construire quelque chose comme ça en 10 mois, surtout avec nos conditions hivernales... c’est presque un miracle, » souligne François Dumontier. « Et l’hiver dernier a été dur, même pour nous ! Mais nous avons réussi. C’était un beau défi et nous sommes très fiers du résultat. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez