F1 - Ferrari aborde des courses « cruciales »

F1 - Ferrari aborde des courses « cruciales » selon Sebastian Vettel

Sebastian Vettel pense que Ferrari doit vite prendre l'avantage sur Mercedes. La Scuderia pourrait faire de gros changements.

Ferrari peine à se mesurer à Mercedes depuis le début de la saison. La Scuderia avait l'avantage pendant les essais privés mais en course, cela ne s'est concrétisé qu'à Sakhir, où l'équipe n'a finalement pas gagné à cause d'un souci technique pour Charles Leclerc. Une éclaircie est attendue à Montréal, une piste taillée pour la SF90, dont le principal atout est la vitesse de pointe. Mais à court terme, Ferrari a assez peu d'espoir.

Le Grand Prix d'Espagne a mis en avant le comportement sous-vireur de la monoplace. Ferrari a reconnu que peu d'évolutions sont prévues dans les prochaines courses. Pour conserver une chance de titre, Sebastian Vettel estime que des progrès sont cependant nécessaires rapidement.

« Nous n’avons pas eu le début (de saison) que nous espérions, mais nous avons pu marquer de points points, » a déclaré Vettel dans F1 Paddock Pass, l'émission du championnat sur YouTube. « Je pense que les prochaines courses seront vraiment cruciales pour revenir à l’avant et compliquer beaucoup plus la tâche de Mercedes. Quand ce sera possible, nous pourrons regarder devant. Ce sera crucial de le faire rapidement. Je ne fiche pas d’échéance. »

« Nous sommes clairement derrière. Il y a clairement un gros écart entre Mercedes et les autres. Nous devons réduire l’écart et prendre l’avantage, sinon ce sera difficile de renverser la situation. »

Ferrari envisage des changements « fondamentaux »

Après le Grand Prix d'Espagne, Mattia Binotto, le patron de la Scuderia, a reconnu que des évolutions étaient nécessaires et qu'il s'interrogeait même sur le concept de la voiture. Sebastian Vettel sait que ce processus prend du temps.

« Nous faisons un gros travail, » explique Vettel. « Les choses qui arriveront à court terme sur la voiture ont été lancées il y a longtemps. Nous avons eu du mal dans certains domaines, que ce soit les pneus, l’adhérence générale de la voiture, le comportement de la voiture. Même si elles sont liées, on regarde l’ensemble de la voiture. »

« Nous regardons s’il y a des changements fondamentaux à faire. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez